Le refuge des dés sauvages

Forum pour Call of Cthulhu, Donj', INS/MV et Loup-garou
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  AnnuaireAnnuaire  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enlèvement de Gouridan Bouchiki

Aller en bas 
AuteurMessage
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Lun 19 Déc - 17:06

Conteur

Nous sommes le 18 juillet 2007... Il est entre 8h (enfin l'heure à laquelle tu commences ta journée plutôt) et 12h. Depuis plusieurs jours Marseille est soumise à une chaleur de plomb, enfin, aujourd'hui, il pleut!!!!!!!

Mais que faites-vous de votre banale matinée, sachant qu'il s'agit du deuxième jour que vous passez, ta troupe et toi, en ces murs (au J4, port autonome). Demain, première grande représentation et c'est aussi une nouveauté de le faire dans cette ville. Tout le gratin sera de la partie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Jeu 22 Déc - 0:47

Le rituel et les préparations étaient immuables.

Première journée : installer la troupe. Organiser les roulottes, montre le chapiteau, nourrir les animaux.

Deuxième journée : prendre contact avec la ville et déceler les bons plans.

Première représentation : faire un tabac

Jusqu'au départ : profiter de la ville.

Marseilles, première fois que la troupe donnait une réprésentation ici.

C'était une très grande ville. Un terrain de jeu, de chasse et un supermarché formidable.

Gouridan commença sa journée en appelant son indic pour qu'il lui donnât des connaissances à Marseille.

Rien de valait des contacts. On pouvait toujours découvrir par soi-même mais cela prenait du temps et l'on risquait de passer à côté des bonnes choses. Surtout dans une ville gigantesque comme Marseilles. Gouridan pourrait y passer quelques jours avant de flairer un bon filon.

Il devait rencontrer un autochtone qui lui indiquerait les bons plans, l'état du marché et le rencarderait sur des affaires. Moyennant commission bien sûr.

C'était un réseau souterrain discret mais infaillible. Cette économie parallèle permettait à sa troupe d'arrondir les fins de mois et la fonction officieuse de Gouridan était de collecter les renseignements.

Une fois la situation connue, les interventions étaient préparées et les rôles distribués par son père.

Gouridan avala une madeleine avant de quitter sa roulotte. Direction le centre ville pour rencontrer ce contact.

Gouridan ne devait pas tarder, il devait aussi répéter son numéro avant la première de ce soir. Il y aurait du beau monde, disait-on. Cela serait aussi l'occasion de collecter des informations privées sur les VIP présents lors de son numéro de "divinateur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Ven 23 Déc - 4:01

Conteur

Lors du rendez-vous avec son contact, il apprit pas mal de renseignements sur le beau monde qui l'attendrait ce soir... Les deuxièmes prénoms, dates de naissances, dates de mariage, noms des enfants et du chien/chat, lieu du voyage de noce, préférences et goûts... Jusqu'à même l'endroit où ces derniers mangeaient à midi.
Après avoir récupéré ses précieux renseignements il put rentrer préparer son numéro de divination. Il prit ses cartes soigneusement préparées et les tira une dizaine de fois. Pour dix tirages, dix fois les mêmes cartes pour les deux mêmes interprétations consécutives sortaient: la mort suivie d'une renaissance. Pourtant les cartes étaient soigneusement préparées et brassées... Il eut beau changer le jeu et les techniques, le résultat ne changeait pas.
Il se décida à changer de technique, sortant de sa caravane, armé d'un bâton. Il délimita son cadre rituel et entreprit d'interroger l'oracle des sables, traçant des traits sur le sol. Mais même là le signe était flagrant: mort, renaissance...

Frustré de ne pas comprendre il remonta dans sa caravane, s'apprêta et esseya de se calmer pour se mettre dans les meilleures conditions pour le spectacle qui aurait lieu d'ici quelques 20 minutes. Il eut même besoin de s'allonger, afin d'être le plus calme possible avant la représentation, sachant qu'il n'interviendrait qu'un quart d'heure après le début du spectacle... Gouridan commença alors à se décontracter.

L'homme se réveilla en sursaut de son lit, il s'était malheureusement endormi et il ne lui restait plus que 10 petites minutes avant son show. Il lui fallait maintenant regagner le chapiteau. Ca y était, c'était à lui, la représentation à ne pas manquer, la représentation de sa vie. Il arriva sur la piste ensablée, sa petite table était là ainsi que sa chaise et ses fidèles accessoires. Il devait commencer par les cartes...
Il appela un assistant lui demandant de se mettre à coté d'une personne et de la montrer du doigt. Celui-ci s'installa à coté du nouveau maire de Marseille (SANS S!!!), Gouridan entama le tirage des cartes, commença par quelques banalités comme la date de naissance ou la couleur préférée et continua sur des informations plus confidentielles que soit-disant, seuls les concernés connaissaient.
Alors qu'il s'apprêtait à dévoiler le deuxième prénom de sa femme, les cartes qu'il sortit étaient celles qui signifiaient la mort...
Il releva la tête, un brin décontenancé et ne put voir qu'un homme, debout face à lui dans le public, arbalète en main, décochant son carreau qui se ficha dans son coeur.
Gouridan se sentit tomber sur le sol et avant de sombrer dans le noir, un visage parmi la foule qui l'entourait le marqua, celui du clown joyeux...

Gouridan sortit de l'ombre comme un verre se brise au sol, dans un fracas de bruits et de couleurs. Il ouvrit les yeux, mit sa main sur sa poitrine, sentit qu'il n'y avait pas de carreau. Il se sentit encore bizarrement secoué et s'aperçut que celui qui était venu le réveiller n'était autre que Roselito le clown joyeux.


-Gouridan!! Tu es fou de t'endormir comme ça!! Les gens t'attendent! C'est à toi dans deux minutes!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Sam 24 Déc - 0:39

- Zut !

S'habiller, se maquiller, vite, vite, vite.

La salle était pleine. Gouridan n'était pas nerveux, son rève l'omnibulait trop. Quel en était la signification ?

Il déroula son spectacle comme dans un nuage. Les gestes, les phrases, les noms, les objets, tout cela il l'avait déjà vécu. C'était comme si son esprit était assis parmi les spectateurs et le regardait faire son show. Il attendait le point d'orgue du spectacle : la divination du maire de Marseille.

Pour lui cette ville inspirait l'antiquité, l'empire romain. Marseilles ! (edit de Aidan, MARSEILLE C EST SANS S!!!!!!!!!!!!)
Son assistant s'installa à côté du notable, et la révélation des informations privées commença.

En même temps, Gouridan regardait partout. Il cherchait cet homme qui devait tirer à l'arbalète.

Jolenda, le prénom de sa femme... Il fallait retourner les cartes. Personne ne bougeait sous le chapiteau.

Soudain Gouridan eut une intution.

Il appella quelqu'un de l'assitance pour tirer les cartes à sa place. Il se plaça derrière la personne, à couvert, et scruta les images qui allaient apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Lun 26 Déc - 19:53

Conteur

HRP, atention de ne pas trop diriger ton environnement... restons raisonnable ^^ sinon ça va

RP:

Un homme à forte stature s'était avancé pour tirer les cartes à la place de Gouridan. Caché derrière lui le cartomancien pouvait voir les cartes sans pour autant se sentir en danger.
Comme dans son rêve les cartes qui furent sorties étaient les mêmes et symbole de mort. Au moment où Robert, l'homme du public retourna la carte fatidique, un temps d'attente s'imposa à Gouridan qui releva ses yeux vers l'assistance, attendant avec anxiété que l'homme de son rêve se lève, brandissant son arbalète.

Mais rien.

A cette attente le public fit un silence puis commença à se tortiller sur ses bancs, un brouhaha de mumures interrogatifs s'élevant sous le chapiteau. Au moment où Gouridan baissa la tête pour reprendre le fil de son numéro face à l'impatience des gens, il sentit un choc très violent et douloureux en plein milieu de son front puis de cet impact il sentit une coulée tiède.
Titubant sous l'impact Gouridan recula un peu, se mettant involontairement au centre de la lumière. Instinctivement il porta sa main à son front, découvrant ainsi un liquide rouge sang...

Des premiers cris commencèrent à s'élever du public, ainsi que certaines personnes à se lever.

Une deuxième douleur, ce coup-ci en plein coeur, le faisant tomber à genoux. A nouveau il porta sa main à la blessure, se couvrant un peu plus de ce nouveau rouge mais constatant l'absence de blessure réelle... Une odeur monta à ses narines... de la peinture!!

Par contre le public, Robert inclu, fut au comble de la panique et s'enfuit courageusement vers les issues de secours...

Il entendit un lourd piétinement derrière lui et fut empoigné par pas mal de mains appartenant aux visages inquiets de ses collègues


-Tu vas bien?
-T'es blessé?
-Appelez une ambulance!!!
-Qui a tiré?
-Qu'est ce qui s'est passé?
-Mon chéri!! (voix masculine)
-Mon amour!! (voix féminine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Mer 28 Déc - 4:19

HRP
(Marseille.... Marseilles... Gouridan venait d'un pays de l'Est et pour lui Marseille faisait penser à l'antiquité, à Massillia, à Marseilles, comme selon les anciennes écritures, d'où Marseilles, avec un "s")

RP
Son spectacle gâché ! Qu'est-ce que c'était que cette mascarade !

Il devait reprendre le contrôle et ne pas laisser croire au public qu'il y avait un grain de sable dans les rouages du spectacle.

Gouridan s'appuya sur les personnnes autour de lui pour se relever, d'un air mystique.

- Je vois.... Je vois....., dit-il d'une voix qui emplit le chapiteau

Gouridan chercha des yeux son acolyte pour savoir s'il avait vu quelque chose. Gouridan se concentra également pour essayer de deviner d'où provenait les projectiles qui l'avaient atteint et qui les avaients tirés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Ven 30 Déc - 4:31

Conteur

Gouridan ne put déterminer qui avait tiré les projectiles de paint ball... Rien, ni personne d'ailleurs. Son assistant ne put que lui offrir un haussement d'épaule dubitatif, ne sachant même pas qui avait pu ainsi saboter le spectacle.
Au bout de cinq minutes un jeune homme arriva avec une enveloppe et une arme de paint ball à la main. Et donna le tout à Gouridan avant de partir.


-J'ai trouvé ça dans les tribunes.

Gouridan ouvrit la lettre, dedans une simple feuille blanche avec quelques mots écrits d'une main féminine.

Citation :
Rendez-vous dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Mar 3 Jan - 22:28

Bon le spectacle était fini. Gouridan avait horreur des accros lors de son show.

C'était une farce ou quoi ? Du paint-ball !!! Gouridan fulminait. Il détestait également être la cible de farces.

Cependant, Gouridan espérait qu'il avait pu limiter la casse. Il demanda à Tito de ranger tout l'attirail, salua le public et sortit de scène.

Il était tellement furieux qu'il n'essaya même pas de sonder les spectateurs pour savoir s'ils avaient appréciés le spectacle.


- Ce farceur va voir de quel bois je me chauffe, pensa Gouridan.

Tenant le pistolet Paint-Ball dans les mains, il se dirigea dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Lun 9 Jan - 1:40

Conteur

Une fois arrivé dehors, Gouridan sentit sa poche vibrer, son portable était en train de sonner. Il décrocha, portant l'appareil à son oreille, et entendit une voix qu'il assimila à une voix féminine

-Salut beau brun, lève la tête, pas trop vite...

L'appel se coupa, Gouridan levant les yeux put voir au sol un point rouge se rapprochant de lui, se fixant au niveau de son torse. Le point le suivait selon ses mouvements et, en haut du chapiteau, sur les armatures en fer, une femme d'après ce qu'on pouvait appercevoir, un fusil de sniper à la main... Elle lui fit un petit coucou avant d'appuyer sur la détente.

Une fléchette se planta alors dans le torse de Gouridan, un petit pschitt se faisant entendre.


HRP T'as le temps d'une réaction et d'une pensée avant de tomber inconscient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   Jeu 12 Jan - 12:10

Gouridan était intérieurement furieux. Aujourd'hui il aurait mieux fait de rester couché. Rien n'avait été.

Son spectacle, d'abord; gâché, alors que c'était LA représentation à ne pas louper. Lui ensuite. Il avait renié tous ses enseignements.

Il savait pourtant pertinement par tous les pores de sa peau qu'on ne pouvait déjouer le destin. C'est pourtant ce qu'il avait essayé de faire aujourd'hui. En essayant de démentir le rêve prémonitoire qu'il avait fait. Au lieu de surfer sur la vague.

Et maintenant, le point rouge l'avait marqué. Il se résigna enfin, rejoignant ainsi les enseignements séculaires qui lui avaient été transmis. C'est ce qu'il aurait dû faire dès le lever du lit, se résigner, attendre patiemment et accroître ses connaissances.

Gouridan fixa l'endroit d'où avait du venir le tir et essaya de graver dans son esprit une dernière image ou sensation qui lui permettrait, au cas où il se réveillerait, de retrouver son assaillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enlèvement de Gouridan Bouchiki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enlèvement de Gouridan Bouchiki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Catacombes ou l'enlèvement d'Elodie vers les enfers
» [FB] Enlèvement en bonne et due forme [PV Erwin Dog]
» Enlèvement(Benoît)
» Mensonges et trahisons [PV Jena & Hanegard]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge des dés sauvages :: Le Caern :: Bienvenue chez les louveteaux :: Enlèvements-
Sauter vers: