Le refuge des dés sauvages

Forum pour Call of Cthulhu, Donj', INS/MV et Loup-garou
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  AnnuaireAnnuaire  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enlèvement de Keith Myrrdin

Aller en bas 
AuteurMessage
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Enlèvement de Keith Myrrdin   Lun 19 Déc - 16:55

Conteur

Nous sommes le 18 juillet 2007... Il est entre 8h (enfin l'heure à laquelle tu commences ta journée plutôt) et 12h. Depuis plusieurs jours Carcassonne est soumise à une chaleur de plomb, enfin, aujourd'hui, il pleut!!!!!!!

Mais que faites-vous de votre banale matinée, sachant qu'il s'agit du dernier jour de perm avant une grosse mission?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Lun 19 Déc - 22:51

Il était 6h quand le réveil sonna. Keith se leva d'un bon, il avait mal dormi, cet après midi il partirait pour la base d'Istres et les derniers mots du capitaine le rendaient anxieux :
"Vous avez un semaine de perm'. Profitez-en bien ! Le 18 rassemblement à 14 h devant le mess des officiers, mission top secrète, tout ce que je peux dire c'est que vous vous envolerez l'après-midi même d'Istres. Ne prévoyez pas de matériel tout sera fourni le moment venu. Profitez bien de votre semaine !"
Deux fois des mots gentils dans la même phrase, déjà qu'une fois aurait été étonnant de la part du capitaine...Quelque chose devait clocher !

Il courut jusqu'à la salle de bain, prit une douche froide puis mit en vitesse son short et son t-shirt, 3-4 tours de la ville basse ne lui feraient pas de mal pour oublier cette mauvaise nuit. Il erra encore quelque temps dans son studio, les murs en pierre gardaient agréablement le frais, ce qui était appréciable vu la chaleur insoutenable qu'il faisait depuis le début de l’été.
Il attacha le velcro de son baladeur sur son biceps droit.


*Ahh Rage Against The Machine voilà qui sera parfait pour me remettre les idées en place !*

Il mit ensuite ses clefs et un petit porte-monnaie dans sa poche. Il sauta dans ses baskets et ouvrit la porte puis...

*Merde ! Il flotte !...Bah tant pis, j'y vais quand même !*

Après avoir couru une petite heure, il s'arrêta en face de chez lui aux « Délices de Shangaï ».
-« Salut Wang ! Comment ça va ce matin ? »
-« Tu es fou d’aller courir sous la pluie comme ça ! Même s'il fait chaud, tu vas finir par attraper la mort ! Allez assieds-toi. Sers-toi un café et prends un biscuit porte-bonheur. Je vais faire un tour en cuisine pour voir l’avancement des préparations et j’arrive. »
-« Alors voyons voir ces biscuits : ‘La chance vous sourit. Profitez de cette journée radieuse’. Hum… »
-« C’est bon ça cuit tranquillou…Qu’est ce qui disent tes biscuits ? Ceux-là sont garantis, importation directe de Chine ! »
-« Pour eux la journée va être géniale…Et il va faire beau…Bon c’est plutôt mal barré, peut-être que ça ne marche pas à cause du décalage horaire ?! Merci pour le café. Faut que je rentre chez moi me rincer, je suis pris entre deux eaux…Ciao »

Il traversa la rue au pas de course et rentra chez lui, l’horloge lumineuse de la pièce indiquait 9h30. Avant de prendre sa douche, il fit quelques exercices physiques de plus.

*Tant qu’à être mouillé*

Après s’être lavé et habillé, il mit de l’ordre dans ses affaires. Une impression de malaise l’assaillait toujours, mais quelle est donc cette mission si mystérieuse…
Pour combattre son affliction, il décida de méditer jusqu’à midi, c’était son père qui lui avait appris :

« Mon ptit Merlin, quand tu dois prendre une décision importante ou t’éclaircir l’esprit, prends du cade, le bois des druides, dans la paume de ta main, puis respire son parfum et laisse ton esprit vagabonder libre comme le vent sur la lande. La solution t’apparaîtra alors. »
Keith s’assit en tailleur et prit le petit galet de bois qu’il posa sous son nez. Il laissa son esprit galoper librement sur les antiques terres celtes à la recherche de la réponse qui obnubilait ses pensées…

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mar 20 Déc - 4:44

Conteur

Un bruit tonitruant de sonnerie téléphonique le sortit de sa transe. Le dinosaure de France Telecom appelait désespérément son maître, à l'autre bout du studio. Le combinet monstrueux et le cadran rond vibraient avec impatience... Il ne put l'ignorer plus longtemps et se résigna à se lever et répondre.
Une voix tout aussi tonitruante l'accueillit au bout du fil.


-Allo? Keith? Je n'ai pas le temps. Vous venez manger avec vos camarades au mess, à midi pétantes. C'est un ordre, vous serez installé à ma table.

S'en suivit un mélodieux "tut tut tut". Keith n'avait même pas eu le temps de dire "Bien Capitaine!!". Vu qu'il était près de 11h et qu'il n'était pas prêt, il se hâta. Il savait qu'il lui faudrait au moins 30 minutes pour atteindre le mess des officiers, il lui restait donc une demi-heure pour trouver et mettre son costume de sortie, heureusement pour lui sa chemise blanche et son ensemble gris beige étaient prêts. En effet c'était la première fois en 5 ans qu'il recevait un tel honneur...
Il fit le trajet avec les moyens qui lui étaient donnés, perdant un temps précieux. Il arriva dans la cour de la caserne avec suffisament de retard pour avoir à la traverser en petites foulées dans ses souliers vernis. Il arriva, halletant, face à la porte qui menait au mess des officiers. Il réajusta sa cravate noire, vérifia la présence de sa pucelle et de sa foragère,mit son berret rouge à l'épaule, reprit son souffle et ouvrit la porte, entrant d'un pas décidé.

Il vit que ses camarades étaient déjà à table mais le sourire de son Capitaine ainsi que l'horloge placée derrière eux lui montra qu'il n'était pas en retard mais parfaitement, voir miraculeusement, à l'heure.

Le repas se passa sans encombre et chose rare il vit même son commandant rire. La seule chose qui ne lui parut pas bizarre lors de ce repas se situa à la fin. Lorsque son Capitaine lui ordonna de rester alors que ses camarades eurent le "droit" de sortir, les laissant seul à seul.


-Mon jeune ami j'ai deux nouvelles à vous annoncer. La première, vous ne ferez pas partie de cette mission pour la simple et bonne raison que vous allez changer votre sac. La deuxième, on a besoin d'un homme au type et à l'accent irlandais. Vous allez infiltrer l'IRA. Vous rencontrerez votre contact dans un bar non loin d'ici. Vous avez l'après-midi pour vous préparer. J'ai fait préparer ce dossier pour vous, bonne chance!

Le moustachu, même s'il ne l'était pas, fit glisser de l'index un épais dossier sur la table. Il se leva et disparut, laissant Keith devant cette soudaine et nouvelle mission

Citation :
Contenu:
    -Les derniers comptes rendus des actions reconnues par l'IRA
    -Les derniers comptes rendus des actions sous-marines de l'IRA
    -Un dossier sur la nouvelle identité irlandaise de Keith, Duncan MacKallaway
    -La demande d'aide officielle de l'armée irlandaise à l'armée française
    -Une photo du contact (un homme grand, mince, roux aux yeux verts. Le visage en lame de couteau, nez fin et lèvres fines) et un topo sur lui
    -Une série de photos de la future branche de l'IRA à infiltrer ainsi que des topos sur chaque membre
    -De nouveaux papiers d'identité au nom de la couverture

EDIT de Sebamher ==> ajout des précisions d'ordre logistique militaire (souligné, attention à toi de trouver ce que c'est ^^), Stances, vérifie ton BG modif plus en accord avec la réalité après conclave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mer 21 Déc - 13:53

Keith était estomaqué, que le capitaine lui donne une mission si périlleuse à brûle pourpoint ! Quelque chose devait se cacher là-dessous, à moi que cela ne fût un test. Rien qu’à l’évocation de l’IRA et de l’Irlande un tourbillon de souvenir s’agitait dans sa tête. Maintenant il ne pouvait plus reculer, s'il fallait qu’il passât par là, il leur montrerait !
Il sortit du mess puis s’élança aussi vite qu’il pouvait à travers le camp et les rues rendues glissantes par la pluie. Après 10 mn d’une course effrénée il arriva chez lui. Il se déshabilla, prit son petit galet de bois de cade dans son sac de voyage et s’allongea sur le lit. Il s’endormit instantanément, et rêva de la traversée de l’Irlande qu’il avait faite bien des années plus tôt avec son pére :

« Tu vois mon ptit Merlin, quand la Lune joue sur la lande comme ce soir et que le vent de la mer souffle à travers le chaos des rochers, les autochtones disent que l’on peut voir les banshees danser une malédiction aux anglais…Ahahah ! Dieux merci je suis breton ! ».
Il se réveilla à 17h, il avait rendez-vous dans 3h à la Cité. Il enfila un pantalon de toile légère noir, un T-shirt vert foncé chiné noir et des chaussons d’escalade. Il se prépara un dîner léger, de quoi le sustenter mais pas l’empêcher d’aller au restaurant si le contact lui proposait.

Il arriva dans la Cité à pied par le côté du Pont Vieux. Malgré l’heure les rues de la vieille ville étaient noires de monde. Il trouva sans peine le petit estaminet dans lequel il avait rendez-vous. La salle était à moitié sous terre, l’atmosphère du lieu devait être appréciable l’hiver, mais avec le monde et la chaleur moite de la journée elle était étouffante.


*Bien une idée d’Irlandais que d’aller dans un endroit pareil en plein été*

Au fond de la salle le regard plongé dans une pinte de bière, il y avait son contact, il correspondait tout à fait à la photo.
Comment allait-il pouvoir l’aborder ? Il pouvait se présenter, sous sa fausse identité. Non trop direct ! Son interlocuteur parlait-il français ou anglais, ce n’était pas spécifié dans le dossier. Son gaélique laissait à désirer, à part dire est-ce que je pourrais avoir une bière :
« An féidir liom an fíon seo a beoir bhairille ? » (à lui-même)… Il eut soudain l’illumination, il suffisait de l’interpeller en Gaélique. Mais que lui répondrait-il ? Probablement qui êtes vous : « Cé atá á lorg agat? ». Après il devrait essayer de la faire rire pour le détendre. Quelles blagues aimaient les Irlandais ? Le verre de bière que le contact regardait avec tant d’insistance ! Il ne pouvait apprécier la Kronenbourg…Une blague sur les bières françaises le ferait sûrement rire. En plus cela serait prétexte à lui faire goûter du vin, mieux de l’hypocras. Le sucre plus le taux d’alcool plus fort auront raison de ces réserves…Plus Keith réfléchissait plus le stress montait en lui. Il fallait qu’il se lance.
Keith s’approcha de lui
« Hóigh dár gcuid », le rouquin sursauta et leva les yeux de son verre.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Ven 23 Déc - 3:21

Conteur

Le rouquin aux yeux d'émeraude héla une serveuse et invita Keith à sa table. Une fois celui-ci installé il se pencha vers son oreille et lui glissa

-Lorsque on a un gaélique aussi minable que le tien, on se le garde pour soi ou on s'attend à perdre l'objet du délit...

Une fois que la serveuse fut arrivée à sa hauteur il commanda deux poteen, se trouvant même obligé de décrire de quoi il s'agisait devant la mine déconfite de la femme. Il capitula même en lui disant de leur porter n'importe quoi s'en approchant.

-J'espère que ça te dérange pas ce style d'alcool... Bon, on va oublier quelques instants que je suis cette bête rose à poils gris vivant sous terre et même pas foutue de jouer aux fléchettes... Vas-y, raconte moi ton passé...

Il entendait bien sûr par là le nouveau passé que l'armée venait de lui concocter....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Ven 23 Déc - 22:47

Keith n’eut qu’une seconde d’hésitation, mais elle parut lui durer de longues minutes. Tout le plan qu’il s’était préparé venait de tomber à l’eau. Cet Irlandais était vraiment antipathique ! Non, pas antipathique, caustique…« Il me teste ». Il devait réussir, il ne savait pas pourquoi mais son instinct lui disait qu’il devait réussir cette épreuve.
Heureusement il avait bonne mémoire, les pages du dossier « Duncan MacKallaway » s’ouvraient dans sa tête ; mais aussi les éléments que contenait l’enveloppe du capitaine. L’odeur poivrée du bois de cade flottait dans son esprit, le rythme de son cœur descendit, il était détendu, déterminé. Quels étaient les éléments importants pour convaincre son interlocuteur de ses capacités ? Quelles capacités ? Son entraînement militaire ? Autre chose ?
Trêve de questions, maintenant il fallait agir, le temps tournait.


« Non, l’alcool comme ça ne me dérange pas, mais…Ah ah ah ! Vous risquez d’être déçu par ce que va vous apporter la serveuse ! Laissez-moi 15 secondes et je vous apporte, ce que l’on produit qui ressemble vraiment le plus au poteen, ici. »

Keith se leva avec un sourire qui se voulait intriguant et complice, à l’intention de l’Irlandais. Il se dirigea vers le bar, et après avoir discuté avec la serveuse, puis le patron ; il revint avec dans une main deux verres vides, une cuillère trouée et quelques morceaux de sucre roux, et dans l’autre une petite fiole contenant un liquide vert pomme.

« Ouf ! Ca n’a pas été facile à obtenir, mais voici de quoi se faire plaisir : l’absinthe. » Pendant qu’il faisait lentement couler le liquide sur le sucre à travers la cuillère, il raconta sa vie, ou plutôt la vie de Duncan MacKallaway.
« Je suis né en Irlande, sur les docks de Dublin, je n’ai ni père ni mère. La seule personne dont mon enfance se souvient, était un vieux missionnaire écossais le père MacKallaway. J’ai très peu de souvenir de l’Irlande car nous avons vécu surtout à Edimbourg puis à Bordeaux. Le Vieux Père… (Keith les yeux au ciel rêveur) il avait de drôles de manies, héritées de l’Afrique équatoriale me disait-il, je pense plutôt qu’elles venaient des bas fonds de la Vieille Europe : quand il marchait dans la rue il zigzaguait pour éviter les « flèches des sauvages », les pickpockets en fait, ou encore il se retournait brutalement tous les dix pas pour voir si il n’était pas poursuivi « par un quelconque animal de la savane »…Il était vraiment fou à lier, c’est lui qui m’a fait boire mon premier verre de poteen à l’âge de 5 ans, un soir où j’étais trop excité et que je le gênais : « Vas-y, me disait-il, tu vas devenir un homme ! » ; la première gorgée me brûla la bouche si fort que je bus un bon demi-litre d’eau aussi tôt…L’effet fut radical, je m’endormis, et j’eus mal au crâne 3 jours consécutifs… Ah ah ah ! A 16 ans l’adolescence faisant son œuvre je fuis le presbytère où je vivais ; le seul endroit en France où on embauche un étranger de 16 ans est la légion. Après une formation expéditive, j’ai d’abord commencé aux opérations aquatiques, j’ai effectué diverses missions principalement en Afrique, j’ai même fait un peu de plongée en Norvège en partenariat avec les « Ours » de l’Infanterie de Marine norvégienne. On a fait une plongée vraiment magnifique en Mer Rouge, au large de Djibouti, pour récupérer un soi-disant container de documents qu’un navire russe avait « égaré » ; quand on l'a retrouvé, on a vu dessus un curieux symbole : biohazard…Heureusement il était bien scellé. A 18 ans j’ai intégré l’unité aéroportée des « Têtes Brûlées », on nous appelle comme ça, car les missions dont les autres ne veulent pas sont notre spécialité ; la preuve je suis ici ce soir…Je plaisante. Nous avons effectué en trois ans une bonne trentaine de missions, la « moins secret défense », la seule que je puisse raconter, a été la libération d’un otage en Afghanistan. On a été parachuté dans la région de Baghrân, où on a dû infiltré une planque de narcotrafiquants qui avaient enlevé un sous-off’ français ; dans le but de rendre les soldats français en poste plus coulant lors de la fouille des avions en partance de l’aéroport de Kaboul…Mmpf…Ils étaient pas fute-fute. Il y a 2 ans, le régiment a été prêté à l'armée anglaise pour un "échange enrichissant". Quand ils ont appris que j'étais Irlandais, bizarrement je me suis retrouvé intégré dans un bataillon d'assaut, lors de l'opération ils m'ont enlevé et interrogé, pas vraiment façon Convention de Genève. A mon retour en France, j'en ai parlé à mes supérieurs, et depuis lors rien n'a été fait, pire ma vie au sein de la légion s'est transformée en enfer. Cela m'a donné un profond sentiment de dégouts (Keith parle alors les yeux dans le vague), j'ai fuis l'armée pour devenir mercenaire, mes spécialités sont les missions commandos nécessitant force et discrétion. Il y a quelques mois, je suis devenu membre d'un mouvement combatant Nord-Irlandais : "L'Armée de Taliesin". Là je faisais partie du réseau logistique, opérations en sous-mains, trafiques d'armes russes, etc...Le réseau a été démantelé de manière violente et discrète par l'armée britannique il y a peu, je veux désormais apporter ma contribution à la cause irlandaise en me battant pour elle avec l'IRA. » Il regarda dans les yeux son interlocuteur. « Alors satisfaisant ? »
Il avait réussit à garder son calme tout le long de son histoire en se concentrant sur la confection des verres dont il tendit le premier au roux. Il prit le second :
« Santé ! M. … Au fait, vous ne vous êtes pas présenté. »

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mar 27 Déc - 17:14

Conteur

-Cela me convient, mon nom de couverture est Ruadan Tebal, le vrai importe peu et je serai obligé de vous tuer si je vous le donnais. Je viens de tester vos paroles, je pense que vous ne serez pas contre un test physique. Nous irons donc après avoir fini nos verres dans un endroit plus tranquille, une petite salle d'entraînement militaire, où je pourrai voir ce que vous valez réellement. Ça vous va ?

Le rouquin but son verre d'un trait et tendit son verre vide afin que Keith le remplisse.

-Pour gagner du temps vous allez me dire ce en quoi vous êtes doué, technique de combat, armes blanche, à feu ... bref ton pédigree, on se tutoie maintenant. Que je vois si ton ramage se rapporte à ton plumage.

Ruadan finit le verre que Keith lui avait servi et fit signe à la serveuse de venir.

-Portez nous l'addition la serveuse s'exécuta.... je suis sûr qu'elle sera salée car cet alcool doit être interdit dans ce pays La serveuse revint avec l'addition que Ruadan paya.

-C'est pas tout petit mais on doit y aller tu me diras tout ça sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mar 27 Déc - 23:24

Tout en marchant vers la voiture de Ruadan, il répondait à sa question :
"Ca marche, je préfère te tutoyer, c'est plus convivial ! Alors sur le plan général, mes spécialités sont essentiellement le parachutisme et la logistique militaire (organisation et stratégie), je me débrouille en électronique et aussi en plongée. Je suis capable encore de mener une enquête efficacement. Au niveau du combat je suis bien meilleur au corps à corps qu'avec une arme à feu, il faut dire que dès mon plus jeune âge mon père m'a initié aux combats de rue sur les docks du monde entier. Je sais aussi me servir d'explosifs lorsque c'est nécessaire, mais rien ne vaut une lame, j'ai une préférence pour les poignards, ou mieux mes propres poings. Si tu veux savoir autre chose n'hésite pas."

Keith regarda la lune, d'un air pensif, puis se tourna vers Ruadan.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mer 28 Déc - 1:29

Conteur

Ruadan prit un portable, composa un numéro

-Préparez moi deux poignards, une bombe à amorcer et une bombe à désarmocer, la grande fosse, elle est pleine?
-...
-Bien, ne la nettoyez surtout pas, ça sera parfait comme ça! Et puisque vous y êtes préparez moi un avion et le matos pour sauter pour moi et mon collègue

Il raccrocha

-J'espère que j'ai rien oublié petit. On va commencer par l'épreuve des bombes, ça sert à rien si t'explose que je me démenne trop. Ensuite les poignards, le combat quoi, ça fait un moment que je me suis pas amusé... Juste pour toi, la plongée en eau trouble

il rit de sa propre bonne blague

-Et on finira par s'envoyer en l'air tous les deux!!

Il lui fit un clin d'oeil grivoix avant d'emplir l'habitacle de sa mini de son rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mer 28 Déc - 1:57

Keith n'était pas franchement rassuré. Un tel déploieemnt de moyen était louche, mais il devait aller au bout de cette aventure, ne serait-ce que pour percer à jour cette taupe qui commençait à lui paraître louche.
Il répondit tout de même à son intention, rentrant dans son jeu, mais restant sur ses gardes :


"Mmmh ! Quel programme excitant, je suis tout émoustillé ! "

Et il lui rendit son clin d'oeil, se préparant mentalement à ce qui allait suivre, c'est à dire le désamorçage, une opération délicate qu'il n'aimait pas beaucoup. L'odeur du bois de cade flottait encore et toujours dans son esprit, il était calme et prêt.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Ven 30 Déc - 4:12

Conteur

Le reste du trajet se passa sans soucis, ils arrivèrent enfin face à un grand portail qui s'ouvrit tout seul. La voiture se faufila un chemin jusqu'à un grand hangar, en route Keith put voir la fosse pleine d'une eau passablement croupie, un petit avion prêt à décoller et là, il se trouvait nez à nez avec deux modèles de bombes et dans le fond un tatami...

-Tu as 5 minutes.

Ruadan éjecta Keith de la voiture d'un grand coup de coude sur le coté et l'abandonna seul dans le hangar... avec une bombe... à désarmorcer...Une voix surgit d'un haut-parleur, grésillante

-Dkkonc les kkk minutes seront pour kkkcer la bombinette n°1 et désamorcer la bombinette kkkk. A toi... ... ... J'oublikkkkk Dans ce même temps il faudra désakkkkk la bombikkk n°1. Je concidekkkkai l'absence d'exkkkkosion dans kkk minutes comkkk une réussite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Mer 4 Jan - 17:18

Keith encaissa le choc et exécuta un roulé boulé et se rétablit, la voiture était déjà repartie. D’où il était, il pouvait voir le défilement de chiffres rouges sur un écran digital.

*Merde ! Le haut-parleur dit vrai ! Ils sont complètement fous !*

Il courut vers les bombes. Heureusement il connaissait ces modèles, ce qui le surprit fort était qu’un de ceux-là était un modèle réservé à l’OTAN, l’autre était courant. Cette affaire était de plus en plus louche ; comment une taupe, donc quelqu’un de discret, pouvait se permettre de se servir de tellement de choses juste dans le but de tester une nouvelle recrue, qui de plus avait été sélectionnée par le 13ème RDP.

Il regarda attentivement les deux engins explosifs : celui activé était un PED 100 relié à une charge d’hexolite, 4mn45 indiqué le compteur, l’autre un Mini SHRIKE branché sur du C-4 avec minuteur. Keith sentit alors une bouffée d’adrénaline et de stress monter en lui. Qui étaient ces gens, un PED 100 avait une programmation minimale de 13 minutes, un tel timing relevait de la magie !
Il essaya de se calmer, se concentrant sur l’odeur de son bois de cade adoré il ferma son esprit au monde extérieur une dizaine de secondes.

D’abord désactiver le PED, c’était plus prudent. Il se mit à genou devant la bombe, sortit son couteau suisse de la poche de son pantalon, heureusement ce modèle était muni de visses et non des habituelles hexagonales. Ignorant le léger tremblement de sa main il se mit à dévisser les six cruciformes entourant l’écran, ce qui était loin d’être évident celui qui avait les avaient vissées devait avoir une sacrée poigne. Bon, le plus simple était de repousser manuellement le temps d’explosion en changeant le circuit de mise à feu, c'est-à-dire passer de l’unité électronique gérant les minutes et les secondes à celle gérant les jours, ainsi les 4 minutes deviendraient 4 jours ou 40, Keith ne savait pas vraiment, mais il était sûr que la bombe n’exploserait pas dans les 5mn ; il pourrait peut-être la désamorcer plus tard avec plus de matériel qu’un couteau suisse. Après avoir défait les visses, il fit une prière à MacGyver, et souleva l’opercule du détonateur. Il se rappela où étaient les éléments, il changea de raccord les unités de mise à feu…


*Hein ?! Pfiou…40 jours, j’ai le temps ! Vite la deuxième.*

L’amorçage serait rapide, il suffisait de brancher ensemble l’adaptateur et le boîtier du Mini SHRIKE, et celui-ci une fois armé devait sûrement déclencher le minuteur relié au plastic. En regardant le minuteur il se rendit compte, qu’il était pré-programmé, mais aussi qu’il suffisait d’intervertir quelques fils, pour pouvoir le désolidariser sans risque du détonateur même après amorçage. Keith essuya la sueur qui lui perlait sur le front. Le désamorçage de l’engin précédant l’avait mis en confiance. Il se mit en tailleur, se détendit un peu et cala le petit engin entre ses jambes ; il refit les branchements avant de l’amorcer simplement. Le minuteur s’alluma indiquant 2 mn.

*Ah ah ah ! Cette fois-ci c’est moi qui ai trente secondes d’avance !*

Il coupa alors le fil reliant détonateur et minuteur, ce dernier s’arrêta, la bombe qui avait été amorcée était maintenant désactivée.

Il se releva, et se dirigea vers le tatami. En marchant il se remémora les conseils de son père, face à un adversaire plus grand que lui. Il se doutait qu’après les bombes l’Irlandais le testerait au combat, et il y avait fort à parier qu’il allait être un adversaire redoutable.
Keith fit face à l’entrée du hangar et attendit la prochaine surprise que lui réservait Ruadan.


HRP Désarmoçage des bombes fait avec l'accord du MJ
(groupement de dés Dex+Explosifs = 6, difficulté à 8= 5réussites)

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Jeu 5 Jan - 3:08

Conteur

Le temps imparti était passé, ses examinateurs en conclurent donc qu'il était apte à passer la deuxième partie de son examen d'entrée. Un grand black un peu pataud entra, s'occupant avec une rapidité hallucinante de désarmocer la bombe des 40 jours... Donnant une tape amicale dans le dos de Stances, l'irlandais, torse nu, lui indica le tatami du regard.

-Tu t'en es bien sorti avec les bombinettes. Peu conventionnel mais très ingénieux!

Il lui lança un couteau de survie, s'armant du sien et commençant à tourner autour de lui. Du coin de l'oeil Keith put voir deux blouses blanches s'approcher des lieux, aussi discrètement que possible quand on a un matériel médical portable dans les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Jeu 5 Jan - 4:56

Keith regarda abasourdi l’homme désamorcer la bombe, visiblement il n’en était pas à son coup d’essai. Il se retourna vers Ruadan, et lui fit un petit signe de la tête entendu. Lorsque ce dernier lui lança le couteau, Keith le rattrapa par le manche. Il se rappelait « les jeux » avec son père, celui-ci lui lançait de gros couteaux émoussés pour lui apprendre à les rattraper : « Allez Merlin !Sois plus attentif, le jour où tu auras besoin de le faire t’auras pas droit à la moindre erreur. », pendant qu’il continuait leur entraînement, son père lui faisait le même sempiternel monologue : « Vois tu Merlin, les couteaux c’est une tradition chez nous les marins. C’est l’arme la plus pratique, vite dégainé, vite rangé, vite caché… »
Keith jaugea son adversaire du regard, il devait bien faire 20cm de plus que lui, mais il n’était pas beaucoup plus lourd. Cependant tous les muscles de son torse et de ses bras étaient bien dessinés, « Musclé sec, un nerveux çui là… ». Il savait que l’Irlandais n’attaquerait pas le premier, pour mieux le tester il lui laisserait la délicate opération de la première attaque, le premier contre étant en effet plus facile. Il prit alors son temps, enlevant son T-shirt en faisant jouer ses muscles pour les détendre ; une riche idée que d’avoir fait des exercices physiques toute la journée et de la méditation, son corps était chaud et détendu. Son corps était encore trempé de la sueur que lui avait procuré le désamorçage des bombes (comment diable avait fait le grand black pour la désactiver si vite ?), cela l’aiderait : son adversaire aurait moins de prise sur lui.

Pendant ce temps il observait du coin de l’œil, ces deux étranges personnes en blouse blanche avec ce matériel médical, cela ne présageait rien de bon. Etaient-ils là pour s’occuper d’éventuels blessés ? C’était peu probable, vu la manière dont l’Irlandais traitait tout avec une apparente désinvolture. Il décida d’en faire abstraction, si l’intensité du combat se relâchait, il se promit de voir ce qu’ils faisaient.

Faisant face à son adversaire Keith s'élança, le couteau tendu dans le prolongement du bras, il se préparait soit une feinte de Ruadan sous le bras tenant l’arme soit que ce dernier parât le coup avec son couteau.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Jeu 5 Jan - 5:19

HRP attaque de Keith sur Ruadan : jets comparés dex+mélé contre dex+esquive difficulté 6 pour les deux
Donc
Keith 6 dés 2 réussites
Ruadan 12 dés 7 réussite
Résolution Ruadan esquive le coup de Keith

RP

L'irlandais s'attendait à ce genre de coup, il se décala donc légèrement avec une rapidité aveuglante. Keith pris dans son élan continua tout droit et se prit le pied dans celui que Ruadan avait "malencontreusement " laisser traîner. Il finit donc sa course en s'écrasant la face au sol. L'irlandais lui proposa son aide pour se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Jeu 5 Jan - 5:32

Keith accepta de bonne grâce l'aide de Ruadan. Finalement l'Irlandais était plus svelte que nerveux, il le préféra ainsi. Il lui sourit :

"Mmh ! Je me suis dit que quelques pompes...M'aideraient à...m'échauffer..."

Keith une fois sur ses pieds sautilla légérement sur place, puis se mit en garde, le corps fléchi et les jambes légérement écartées. Cela ne servirait à rien que d'essayer de le prendre de vitesse. Comme il était plus trapu que l'Irlandais, il fallait qu'il joue sur la gravité.
Il se rappela la danse des gorilles dans un documentaire qu'il avait vu à la télé : il se mit à tourner lentement autour du rouquin décrivant une spirale, à chaque pas il se rapprochait imperceptiblement de lui. Lorsqu'il fut à porter des bras de Ruadan, il s'arrêta tout en gardant sa position de lutteur.
Il regarda son adversaire au fond de ses yeux verts, puis lui fit un sourire carnassier. Keith redressa le haut de son corps, tout à coup il projetta son poignard au pied de l'Irlandais de toutes ses forces, puis se laissant volontairement entraîner par l'élan du jet il fit glisser son pied droit. Celui-ci alla se caler contre le plat de la lame de l'arme ; en tournant son corps de maniére à avoir l'alignement de son torse perpendiculaire au sol, il projetta alors ses poings de toute sa force et son poids vers la poitrine de l'Irlandais.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Sam 7 Jan - 1:36

HRP
attaque de Keith sur Ruadan : jets comparés dex+bagarre contre dex+esquive difficulté 6 pour les deux
Donc
Keith 8 dés 7 réussites
Ruadan 12 dés 6 réussites
Résolution Ruadan est touché par Keith

Conteur

Au moment où Keith s'élança, Ruadan crut pouvoir esquiver le coup. Mais il fut surpris par autant de vélocité de la part de son adversaire et dut encaisser la charge. Il croisa ses avant-bras devant son torse, il encaissa le coup mais un pli dans le tatami lui fit perdre l'équilibre. Il se retrouva les quatre fers en l'air en train d'admirer le plafond.

-Je savais bien qu'on avait des fuites, je voulais juste m'en assurer

Il se releva, se dirigea vers une caisse non loin, en sortit un masque, un tuba et une paire de palmes, qu'il jeta au sol face à Keith

-Je t'explique le nouveau jeu... "Imagine", ton ami le cuistot vietnamien a une bombe autour du cou. Le temps, 5 minutes. La libération? une clé... Petite et cuivrée... Quelque part... Dans le bassin là-bas...

Il sortit un chrono.

-Top.

Il sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Sam 7 Jan - 2:37

Keith regarda successivement les palmes et la fosse un peu plus loin remplie d’eau croupie. Son nez sentait l’odeur putride qu’elle dégageait, il n’hésita qu’un quart de seconde, puis attrapa le matériel et courut vers le bassin.

*C’est la première fois que je participe à Fort Boyard !*

Quelle drôle d’idée, que de chercher une clé en cuivre dans une fosse d’eau sale !
Arrivé au bord du bassin, il jaugea sa tâche à accomplir, il faudrait qu’il reste sous l’eau et non à sa surface, le tuba ne ferait que le ralentir. Si cette eau contenait la même quantité de débris que la zone en friche industrielle alentour, les palmes risquaient de se prendre dans diverses structures, de plus le bassin ne devrait pas mesurer plus de 5-6 m.
Il se décida, ôta ses chaussures, enleva son téléphone et portefeuille de la poche de son pantalon, mais garda son couteau. Il regarda une dernière fois autour de lui ne serait-ce que pour voir où était « l’équipe médicale » du début.
Il enfila le masque, prit une grande bouffée d’air, fit un salto et s’enfonça dans l’eau. Sa vision était très mauvaise, voire carrément nulle. Tout d’abord, il fallait s’orienter, il posa sa main sur la paroi du bassin et descendit en ondulant son corps de manière à se fatiguer le moins possible et conserver son oxygène. Au bout de 2 m sa main rencontra…le vide ! Où était le fond ? Ca devait être une ancienne cave ou structure souterraine noyée !

Keith s’arrêta, il devait se calmer, une brûlure commença à poindre dans son thorax, l’angoisse des profondeurs. C’était la hantise des plongeurs, ne plus avoir de repère, ne plus savoir différencier le haut du bas. Il paniqua, il nagea frénétiquement dans tous les sens cherchant désespérément une paroi. La voix de Patrick, un ami de son père qui l’avait initier à la plongée, s’imposa dans son esprit :

« Si un jour tu es pris dans une zone trop turbide, il n’y a qu’une seule solution : tu penses à autre chose que où tu es, tu fermes les yeux, et tu nages calmement dans une direction. ».
Il essaya de se décontracter, puis nagea. Ses poumons étaient en train d’exploser. Au bout d’un temps qui lui parut infini, il vit la lumière ! La lumière du soleil devant ses yeux, il battit des pieds de plus en plus vite.
« Hhhhhhhhhhhhhhhh ! Pfiuou… Euh…je voulais juste voir si je n’avais pas reçu un SMS ? Non ? OK, je repars… »
Cette fois ci, il savait ce qui l’attendait. Il nagea le plus à la verticale possible, et atteignit rapidement le fond, si rapidement qu’il se sentit ridicule d’avoir paniqué ainsi. Toucher le fond n’était pas tout, il fallait trouver la clef. Il posa ses mains sur le sol et nagea autour de la pièce, pour en faire un plan mental, il devait se dépêcher, cela faisait bien quarante secondes qu’il était sous l’eau. Le fond était comme il l'avait imaginé : rempli de bout de ferraille et autres détritus inidentifiables. Après avoir failli perdre trois doigts sur des morceaux de métaux il avait finit l’inspection de la première pièce, rien ! Il allait remonter quand son instinct lui dicta d’aller « visiter » la pièce d’à coté. Il se dirigea alors vers elle. Celle-ci était plus petite, au fond une grille protégeait l’entrée d’un siphon. C’est par ce conduit qu’ils devaient vider le bassin. Il ne trouvait rien, et l’air commençait à lui manquer sérieusement. Il se dit qu’il ne pourrait plus remonter ; mais en même temps, ses mains fébriles cherchaient la clef. Trop tard, il devait remonter ou c’était la noyade. Ce serait vraiment un miracle, si justement ça ne l’était pas !
Il se propulsa avec les jambes contre la paroi de droite, pour la suivre et ainsi ne pas perdre son chemin. Le manque d’oxygène lui montait à la tête, la douleur parcourait tout son corps par spasme, un horrible bourdonnement résonnait dans ses oreilles, sa vue se troubla comme lorsqu’on fait l’arbre droit trop longtemps. Il nageait du mieux qu’il pouvait en suivant le mur de ses mains. Celui-ci était plein d’ergots et de clou, il s’agrippa à l’un deux qui lui resta même dans la main, il s’en servit pour s’accrocher à la paroi qui maintenant grimpait. Il n’avait plus de force, il y avait un concert d’abeilles dans sa tête, il était aveugle, sourd…mort ? Tout à coup il y eu un éclair, et….

« Hhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!! Mais ! Hhhhhhhhhhh ! Je suis à l’air libre ! Hhhhh »
Il haleta pendant cinq bonnes minutes, tout en regardant Ruadan d’un air abasourdi. Quand il eut repris son souffle, il commença à décontracter ses muscles. Ouvrir ses mains fut un acte difficile, il se rendit alors compte que ce qu’il tenait depuis sa remontée n’était pas un clou, mais la petite clef de cuivre…
Il s’extirpa du bassin du mieux qu’il put, puis jeta la clé au pied de l’Irlandais.


« Satisfait Passe Partout ? »

Puis il éclata d’un grand rire de soulagement.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Lun 9 Jan - 0:48

Conteur

Ruadan le regarda l'oeil amusé, le sourire aux lèvres

-Tu as quelques minutes de retard à moins que ma montre ne fasse défaut. J'espère pour toi que ton ami le chinois n'a pas encore explosé... ce serait perdre un bon restaurant.

Il se retourna vers l'un de ses accolytes.

-Portez-moi la boîte qui contient le détonateur afin qu'on libère son vietnamien... ou ses restes.

Il donna une boite noire à Keith qui sentit monter un lui un certain stress sous le regard froid que venait d'adopter l'irlandais face à lui... Peut-être la vie de l'un de ses amis venait-elle de s'achever?

-Tu as la boîte, tu as la clé, la libération se trouve à l'intérieur.

Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres alors que Keith déverrouillait la boîte et l'ouvrait rapidement... Y découvrant un chinois, de cuisine. Il ne put empêcher de lever un regard interloqué vers Ruadan qui partit d'un grand éclat de rire.

-Hé ben!! T'as libéré le chinois non? Tu croyais quand même pas que j'allais faire exploser un de mes cuistots préférés? Allez, quatrième et dernière épreuve! Celle que je préfère!!

Il lui administra une grande claque dans le dos, le dirigeant vers un petit avion qui se tenait prêt à décoller.

-C'est bien au déclenchement automatique que tu sautes? Parce que c'est ce qu'on t'avait prévu mais un grand couillon a cassé la barre où on accroche les mousquetons cet après-midi donc disons que c'est un saut en free...

Ruadan traîna Keith jusqu'à l'avion. Celui-ci décolla alors que tous deux se préparaient pour leur saut... L'heure du saut était arrivée, les deux hommes se levèrent, Ruadan montra de ses mains un décompte qui partait de 5 pour aller à 0, pour sauter...

5

4

3

2

1

0...


HRP Décris moi tous tes stress du début à la fin de ton post... et ce que tu fais ^^ Attention, si tu sautes, tu es tenu de t'arrêter au moment où tu dois décrocher ton parachute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Lun 9 Jan - 2:53

Keith regardait le vide. La dernière fois qu'il avait sauté en free, il n'avait dû sa vie qu'au dispositif d'auto-déclenchement du parachute.
Il était encore mouillé de sa plongée, et à vrai dire pas encore totalement remis. Mais qu'est ce qui lui arrivait aujourd'hui ? Il n'était vraiment pas dans son état normal. Toujours cet étrange pressentiment qui lui rongeait les entrailles, et cette volonté de réussir tous ces tests idiots, cela ne lui ressemblait vraiment pas. Dès que cette aventure serait finie, il prendrait des vacances, des vacances sur un bateau...

Pour l'instant il était dans un avion au bord de la porte de saut, l'air encore chaud malgré l'altitude et l'heure tardive séchait agréablement ses vétements et sa peau. Pendant qu'il pensait, les secondes s'égrenaient doucement dans la bouche de Ruadan. Lorsqu'il arriva à 0, Keith sauta sans une hésitation, comme dans un rêve.
Qu'il était bon de sentir le sifflement de l'air dans ses oreilles, la pesanteur n'existait plus, ce saut était vraiment relaxant.

Le sol arrivait vers lui à toute vitesse, il décida qu'il était inutile de prendre plus de risques et qu'il fallait ouvrir son parachute, la distance serait idéale pour profiter encore un moment du souffle apaisant de l'air sur son corps.
Il tira alors sur la poignée...

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 37
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Dim 15 Jan - 16:44

Conteur

Au moment où Keith tirait sur le levier, celui-ci vint facilement... Un peu trop facilement... Il lui resta entre les mains, le sac résolument clos.
L'irlandais voyant son nouveau compagnon de jeu en difficulté, se dirigea vers lui. Au moment où Keith se crut sorti de ce mauvais pas, il vit Ruadan, s'approchant de plus en plus près de lui, sortir de dessous son gilet une petite seringue. Le para se sentit piqué au vif au moment où il put lire sur les lèvres de Ruadan un petit:


-Bonne nuit...

Alors que ce dernier lui injectait un produit incolore dans le bras... Puis Keith perdit connaissance, seul, sans parachute...

HRP Tu peux poster une récation à l'absence de parachute puis une pensée par rapport à l'injection... Enfin tu me comprends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 34
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   Dim 15 Jan - 23:03

"Qu'est ce que c'est que ce b**** !"

Le parachute était cassé, et il n'en avait qu'un ! Comment faire ? Il allait sûrement finir en pulpe, quelques centaines de mètres plus bas. Triste fin pour un para que de s'écraser ainsi... Le cerveau de Keith bouillonnait, les émotions se mélangeaient en lui : la peur de la mort, la déception de n'avoir pu connaître tout ce qui lui faisait envie, la colère qu'il éprouvait face à son impuissance et face à ce piège si facile qui lui avait été tendu. Etait-ce seulement un piège ? Ne serait-ce pas une erreur malencontreuse de maintenance ? Arriver si loin, pour tendre un piège si facile...Cela devait être autre chose !
Justement il vit Ruadan qui s'approchait de lui. Son seul espoir était de s'accrocher à lui. Le rouquin avait une drôle d'expression, il devait se douter que quelque chose clochait. Donc ce n'était pas un stupide piège !
Quand il se sentit rassuré, il vit l'Irlandais sortir une seringue de sa veste, mais étant attaché à lui, il ne put que le regarder enfoncer l'aiguille dans son bras.
Quel était ce cirque ! Il le privait de parachute, puis il se moquait de lui avant de le droguer ! Tout son corps s'engourdit, ses yeux se fermèrent. Il eut une dernière pensée pour se demander s'il l'avait piqué dans un élan d'empathie pour atténuer ses futures douleurs, ou s'il y avait quelque chose de plus... Tout devenait sombre. Il ne pouvait plus lutter, mais avait-il seulement lutté ? Il ne pensait plus, c'était la fin...

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enlèvement de Keith Myrrdin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enlèvement de Keith Myrrdin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Randal Keith Orton.
» Catacombes ou l'enlèvement d'Elodie vers les enfers
» KEITH PARKINSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge des dés sauvages :: Le Caern :: Bienvenue chez les louveteaux :: Enlèvements-
Sauter vers: