Le refuge des dés sauvages

Forum pour Call of Cthulhu, Donj', INS/MV et Loup-garou
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  AnnuaireAnnuaire  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [1920] Bonne année 1920 !!!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 33
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 26 Oct - 12:14

Gardien

Nous sommes en fin d'année 1919. L'Europe continue de soigner les lourdes blessures que lui a infligée la Première Guerre Mondiale... La grippe espagnole touche à sa fin après avoir ravagé la vie de plusieurs millions de personnes. Les US sont sous l'emprise d'un hiver humide et glacial. Le congrés a annoncé que la prohibition serait effective dans les premiers mois de la nouvelle année à venir, certains ont des dettes à payer, d'autres leurs impôts... Malgré les fêtes de fin d'année vous n'avez pas l'esprit à la fête, trop de soucis encombrant vos esprits que ce soit d'ordre pécunier, que logistique ou de santé. Bref, ce n'est pas joyeux et votre seul réconfort vient de vos proches (femmes, amis d'enfance, mari...).
Mais Noël et la St Sylvestre approchant c'est peut-être la dernière occasion de profiter librement de l'alcool et des ses plaisirs festifs!

Nous sommes donc le 24 décembre 1919, fin d'après-midi... Comment passez-vous ce noël? Avec qui? Comment contactez-vous vos proches?


HRP ==> j'attends de vous quevous dévriviez la fête de noël parfaite pour vous! Le but est quevous fassiez connaissance avec la famille que vous vous êtes constitués mais aussi avec l'époque, ses coutumes et ses moyens logistiques et SURTOUT votre personnage... Attention! Sauf dérogation vous ne vous connaissez pas donc même si vous postez dans le même topic vous êtes à des lieux différents ^^

Dans chacun de mes posts je mettrai un lien vers le récapitulatif de vos persos afin que vous sachiez si ils sont en bonne santé etc ^^
Récapitulatif investigateurs

Et n'oubliez pas... Un post doit avoir un minimum de contenu... inutil de poster trois mots Wink
10 lignes pour un post court c'est un bon quota habituellement :p

Et voila, vous pouvez y aller... Attention, bien que vous ayez écrit vos noël je peux y mettre mon grain de sel par la suite hin hin hin

_________________


Dernière édition par le Mer 15 Fév - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Indicible
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Entre les murs
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Insupportable Noel   Ven 28 Oct - 17:39

Richard posa le dernier dossier de la journée sur son bureau jonché de papier de différentes couleurs. Encore une fichue histoire de licenciement abusif. Encore un ouvrier qu’il allait être débouté par un juge peu scrupuleux sur les pourboires versés par le Trustee Rockefeller au Barreau de la Ville de Chicago. Ainsi va le monde se dit Richard. Que pouvait il y faire, lui pauvre avocat de Chicago. Juste tirer son épingle du jeu, courber l’échine et attendre.

Ce fut par un soupir qu’il termina sa journée de travail. Il finissait toutes ses journées par ses soupirs, cela devenait une habitude. Puis Margaret, sa secrétaire entra. Un bref sourire traversa son visage filiforme jusqu’au moment où elle trébucha renversant les paquet qu’elle tenait à la main, révélant la motrice d’un train électrique et les pattes d’un petit cheval en bois.


- Oh, excusez moi M. Llewellyn, je n’ai pas fait exprès…
- Vous êtes encore là à cette heure, Margaret. Vos enfants doivent me maudire. Filez, Santa Claus n’attend pas. Bonjour à votre mari et bonnes fêtes…
- Merci bien, à vous aussi… et, euhh, je venais vous donnez un mot de votre père qui vient de partir à l’instant, il avait l’air pressé…
- Je vous remercie... Allez déguerpissez… Les cars doivent être bondés à cette heure là… Et évitez les quartiers polonais... il y a eu quelques histoires là bas…

Encore un soupir. Margaret était son seul rayon de soleil. Il posa l’enveloppe de son père sur son bureau, ouvrit le cabinet derrière son bureau pour en sortir un verre et une bouteille de whisky. Se servant un verre, il ouvrit la lettre sans hâte. Tout était tellement prévisible : « Dickie, je pars avec Marlène pour Paris pendant une semaine. N’oublies pas la réunion avec les Reicher samedi et ne fais pas de zèle avec les ouvriers ce ne sont pas eux qui paient les boiseries de ton bureau. Bonnes Fêtes. Ton Père ». Vraisemblablement, il serait seul ce soir. Son frère était lui aussi loin mais il essaierai de l’appeler avant de partir du bureau. Tout d’abord il fallait finir ce verre qui allait devenir si rare par la suite…

Se levant nonchalamment, il prit son veston, rajusta sa cravate, mit sa montre a gousset dans la poche de son gilet et mit son pardessus. Le bureau était vide et le téléphone libre. Son frère habitait un quartier résidentiel neuf, tout nouvellement muni du téléphone alors que lui, dans un vieux quartier cossu de la ville n’en bénéficiait pas encore. Lui avait réussi sa vie se dit Richard. Il composa le numéro afin d’obtenir le standard téléphonique : la voix de la standardiste l’horripila mais son frère valait bien un effort de politesse. Le « click » de la communication se fit entendre. Deux sonneries puis la voix chaleureuse de son petit frère, demi en réalité mais Richard s’en fichait, lui fit du bien.


- Allô, Sam ? C’est Richard… J’appelai juste pour te souhaiter un joyeux Noël à toi, à ta charmante épouse et à ton petit monstre. A ce moment, un cri d’enfant retentit au fond du téléphone et cela fit sourire Richard.
- Dickie ! Ca fait plaisir… Merci et à toi aussi… Tout le monde va bien ici.. J’espère que toi et papa aussi… Si ça te dit passe Samedi à la maison… On mangera tous ensemble. Viens !
- Cest que…. Samedi.. ça va étre dur… Satané Reicher pensa Richard. Dimanche ?
- Va pour Dimanche mais on aura sûrement moins de temps… Nous allons passer les fêtes à Providence, chez les parents de Martha.
- Pas grave, ce sera juste pour vous voir… Et bien à dimanche…
- A dimanche Dick et encore merci…

Samuel raccrocha rapidement. Peut être trop. Enfin, Richard était content et ce fut d’un pas presque gai qu’il sortit du Cabinet de son père « Llewellyn, Styles & Roberts ». Il n’y était même pas juste son père et deux associés. Pourtant, c’était bien lui qui gagnait les procès important et faisait de la publicité positive au cabinet. Son père, lui, trouvait les « financements » ; quel beau langage pour des pots-de-vin et autres magouilles. Richard fermait les yeux. Tout comme pour faire le chemin entre le bureau et le Hamilton’s Club qu’il fréquentait après les heures de bureau. Mais là encore : personne. Tout le monde avait donc une famille et des amis auprès de qui passer les fêtes. Le Barman lui servit deux Scotch serrés, il ut rapidement le journal de l’après midi : Emeutes polonaises à Chicago, construction d’une nouvelle aile de l’Université de la ville et visite du président Warren Harding à l’institut Rockefeller. Vide… Journal, verre et vie… Encore un soupir et le départ vers chez lui.

Le tramway était bondé. Richard se dit que tout Chicago devait s’être ligué pour lui rendre cette journée insupportable et surtout empêcher qu’il s’assoit dans le tramway et de préférence coller un directeur de banque libidineux avec son crâne chauve juste devant lui. Le tramway s’arrêta au moment où le banquier allait lui adresser la parole. Déjà embrumé par tous les verres ingurgités, Ricard partit sans dire un mot pour se réfugier chez lui. Enfin le silence et la tranquillité : peut être ce qu’il appréciait le plus. Il alla dans son salon, prit un livre, se remplit un autre verre de Whisky et se glissa dans sa robe de chambre. Parcourant les pièce de sa petite maison, il traversa son bureau qui faisait aussi office de bibliothèque, la cuisine minimaliste et enfin le salon où trônait fièrement ses diplômes, les photos de sa mère, de Samuel mais aucune de son père. Regardant autour de lui, il vit aussi dans la vitrine, son fusil à pompe, image rassurante par ses temps troubles se dit-il. En s’asseyant, il se décontracta enfin.
Cette journée de Noël n’avait été ni pire ni meilleure que toute les autres ou que sa vie. Elle avait été à son image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Ven 28 Oct - 21:03

Maxine rentrait chez elle, dans son petit et vieil appartement sur Boundary street, près de l’hôpital ; faut dire qu’elle n’avait pas eu un vaste choix en arrivant à NY : elle avait signer pour le premier dont le propriétaire ne répugnait pas à louer à une jeune femme seule et étrangère. Elle se jeta dans son fauteuil, une lettre à la main.

* Premier Noël sans Papa, sans le repas festif et …surprenant de notre cuisinière qui n’a jamais su cuisiner… Peut-être n’aurais-je jamais du le laisser seul ; après tout il s’est toujours occupé de moi et a toujours été présent… Il me dit qu’il va bien… il va me manquer ce soir… *

Driiiiiing ! Maxine se leva pour ouvrir la porte,
- Alex! Je ne t’attendais pas si tôt. Joli bonnet
Il l’embrassa sur la joue, et entra dans l’appartement en gardant son bonnet à pompons assez ridicule…
- Tu ne croyais quand même pas que j’allais te laisser culpabiliser et déprimer ici toute seule… je te connais Nina.
En entendant ce petit surnom affectif, qu’elle n’avait jamais pourtant vraiment aimé, un sourire se dessina sur son visage…Alex regarda autour de lui…
-J’en été sur, tu n’as rien décoré… On va fêter Noël comme il se doit… Il avait amener deux chaussettes rouges géantes qu’il accrocha sur la bibliothèque.

Alex repris, en ouvrant sa sacoche pour en sortir une petite bouteille de vodka :
- J’ai la solution qui te fera garder ce petit sourire… Puis on nous attend à 22h à une party…
- Oh! Nous sortons ?
- Oui, ce sera principalement des expatriés, un peu de musique dans un hangar aménagé sur une petite rue près de High street… Il sortit sa montre à gousset et regarda l’heure. Il nous reste quelques bonnes heures pour profiter de cette bouteille.
Alex pris les verres des mains de Maxine, qu'elle venait d’aller chercher
-Assieds toi je nous sers…

L’heure avança, le niveau de vodka diminua… Alex et Maxine s’échangèrent leurs cadeaux. Maxine était aux anges, en ouvrant l’appareil photo reflex dernier modèle qu’elle regardait dans la vitrine depuis des jours en passant sur Main street. Il ne faisait que 25cm sur 15 et elle pourrait l’emporter avec elle quand elle voulait.

Maxine alla dans la petite cuisine au fond de la pièce et en revins avec deux assiettes emplies de pommes de terre et de poulet froid, qu’elle conservait dans sa glacière depuis la veille.

* Pas très grandiose comme repas de Noël…*

Cependant, elle se sentait bien, Alex à ses cotés, et la chaleur de la vodka dans ses veines…
Deux heures plus tard, 22h30, assiettes à moitié vides, cadavre de bouteille sur la table, ils se décidèrent à sortir. Portant une robe simple et bon marché, chaussures plates, appareil photo -qu’elle avait décider de ne plus quitter- dans son sac, Maxine était tout de même très élégante. Coquette elle tenait à être féminine tout en restant moderne. Alex pris sa main et y déposa un baiser.

-Je suis tellement heureux que tu sois là, tu m’as vraiment manqué Nina.

Certainement pas très frais (cependant Maxine résistait à l’alcool, peut être ses origines russes…) ils se mirent à marcher vers High street. Maxine se réjouissait que la soirée soit éloignée d’un Noël traditionnel ; ça lui permettait de moins penser à son cher père… Les rues étaient désertes, noires et froides, on pouvait apercevoir les chaudes lumières et les voix s’échappant des repas familiaux aux fenêtres des buildings… Ce n’était plus très loin. Ils arrivèrent près d’une grande porte métallique entrouverte, on entendait de la musique folklorique irlandaise. De nombreux lampions à bougies étaient accrochés à des piliers et poutres en acier, ce qui n’empêchait que tout reste sombre, une scène était installée sur le coté avec les musiciens… Il n’y avait pas plus d’une trentaine de personnes. Un jeune homme d’environ 25ans, un peu grassouillet s’approcha d’eux accompagnée d’un jeune femme à l’air jovial. Ils n’étaient certainement pas plus sobres qu’eux…

- Alex! J’ai cru que tu n’arriverais jamais. Et vous devez être Maxine, ravie de vous rencontrer enfin.

Alex présenta son ami Grégory O’Connels et sa fiancée Valentine Adams et ils commencèrent à échanger les banalités habituelles. Ils allèrent danser et profiter des joies de l’alcool qui coulait à flot… Alex était un excellent danseur et Maxine se laissait porter. Décidément ce n’était pas un Noël qu’elle pouvait imaginer mais elle était sure qu'elle allait s’amusait et que la soirée continuerait à être spéciale..


Dernière édition par le Sam 29 Oct - 15:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Ven 28 Oct - 22:43

Nous sommes donc le 24 décembre 1919, fin d'après-midi...Deig est assise dans central parc en train de croquer un morceau de chocolat noir, petit avant goût des fêtes. Son appareil photo est posé à côté d’elle et elle s’en saisit soudainement pour photographier un petit garçon en train de faire des ricochets sur le lac. Il arbore un grand sourire et à chaque ricochet il applaudit. Deig saisit ce moment où il applaudit. Elle range ensuite son appareil dans son sac et regarde rêveuse les gens qui s’affairent pour les derniers préparatifs. Elle sourit en songeant que dans quelques heures, elle sera prés de ceux qu’elle aime. Cette pensée la surprend car d’habitude elle n’accorde que peu de crédit à cette fête qui n’a jamais été très réjouissante en compagnie de ses parents.
Mais cette année, c’est différent, sa tante Nessa n’est pas rentrée en Irlande et a décidé d’organiser un Noël de l’amitié, invitant les amis à défaut d’une famille trop éloignée ne pouvant se déplacer. Cela convient à Deig qui adore sa tante dont elle tient son excentricité. La fameuse Nessa est venue la voir la veille à la galerie et a proposé cette petite fête. Le côté inattendu a séduit Deig et ses amis qui acceptèrent tout de suite. En même temps, passer Noël avec sa tante fut assez rare ces dernières années et Deig est heureuse de cette surprise…
Deux mains cachent les yeux rêveurs de Deig qui sourit.

-Mon cher Térence…Je t’ai reconnu !
-Il est temps d’y aller qu’en penses-tu ? Où est donc passée notre Sarah ? Depuis qu’elle est avec ce Craig, elle nous laisse de côté comme de vieilles chaussettes !
-Ne me dis pas que tu es jaloux de ce bellâtre arrogant…lança Deig en riant, car elle reprenait les termes qu’il avait employé deux trois jours plus tôt. Pour une fois qu’elle a trouvé quelqu’un de sérieux, c’est la première fois qu’elle est aussi heureuse…Elle n’aime pas être seule.
-Contrairement à toi malheureusement…
Deig ne releva pas et se contenta d’afficher son air mutin. C’est vrai qu’elle était bien seule, du moins c’est ce qu’elle croyait ou ce dont elle se persuadait. La solitude était devenue maintenant plus une habitude.
De l’autre côté du lac s’agitait la silhouette généreuse d’une jeune femme blonde. Deig se leva brusquement et agita à son tour sa main. Elle tira Térence et tous deux se dirigèrent vers Sarah qui était accompagné de Craig Hampton, banquier boursicoteur de son état.
Après quelques échanges courtois, ils quittèrent le parc et l’ami de Sarah héla un taxi dans lequel ils prirent place. Grand prince, il paya la course, laissant un Térence mortifié.
Arrivés à Times Square, ils rejoignirent « Tante Nessa » qui les accueillit à bras ouverts, souriante. Déjà, attendait dans le living-room son compagnon, Bradley, la raison de son non-retour en Irlande. Ils furent introduits dans le living-room où flottaient de douces odeurs de cuisine. Deig sourit à Térence un peu boudeur qui prit néanmoins sur lui pour finalement arborer une mine ravie, normal... la soirée prévoyait de se dérouler joyeusement d’autant que chocolats et absinthe étaient de la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eijis
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Sam 29 Oct - 2:23

Il était déjà 19h lorsque Wei quitta le port après avoir attendus quelques heures a la douane, Il avait quitte le paquebot tôt dans la journée, bien que ses papiers était en règle et provenait d’Angleterre les officiers c’était une fois de plus montre assez soupçonneux du fait des ses origines peu enclin a croire qu’il était quelqu’un capable de voyage en 1ere classe sur un paquebot avec des personnes d’un milieu social élevas et ce fut qu’a l’arrivée d’un émissaire du musée qu’il put se débarrasse des soucis administratif. Les antiquités prêtée par le british muséum qu’il avait accompagnée chargées dans les camions en direction de l’exposition ,laissant les œuvres d’art a la garde du musée, Wei se décida a aller se promenait un peu en se soir de noël et ou la neige recouvrait les rues découvrant un nouvel aspect de cette ville ou il séjournait pour la première fois pour la période des fêtes bien qu’il soit déjà venu de nombreuses fois déjà venue loin de son grand père et de sa fiancée tenu de prépare l’exposition ainsi que la conférence qui devait avoir lieu juste après le nouvel an . Marchant au hasard des rues coiffée de son panama et recouvert de son manteau que Wei fini par se retrouve a Chinatown ou il ne put résiste a l’envie de se joindre a un groupe de personne jouant au mah-jong dans un restaurant traditionnelle se mêlant a eux en prenant un thé au passage il se mit a sourire lorsqu’un vieille homme lui proposa de venir jouer avec eux

-Allons jeune homme ne reste pas debout venez jouer avec nous , asseyez vous ici
-Tres bien, je me joint a vous
-voila vos pieces, alors d'ou venez vous comme
-Je vient d'arriver de londre
-servez vous c'est encore chaud dit une vieille dame en lui tendant une assiette de nouille.
-Et vous etes venus faire quoi ici ?demanda un joueur curieu

Alors qu'il avait repondus d'autres questions suivirent et repondant plus ou moins a chacune d'elle cela lui rappelant son enfance les soirs de noël auprès de son grand père qu'il questionnait avec autant de curiosité avant
de jouer avec lui pendant se rare moment ou celui-ci n’était pas pris par ses affaires . La soirée était déjà bien avancer quand il décida de reste passes la nuit de noël près de ses personnes plutôt que d’aller a la soirée donner par le musée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana
Résidant
Résidant
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mar 1 Nov - 23:02

Romana était sur le chemin de retour vers son appartement, elle était toute de noir vêtue et un grand capuchon sombre cachait son visage, elle n'avait qu'un couteau sur elle dissimulé au niveau de sa cheville gauche elle remarqua une agitation étrange ce soir, elle monta dans son apprtement, et c'est en regardant son calendrier accroché sur un mur qu'elle comprit, ce soir c'est Noël... Elle pensa à sa famille, et cela ne lui fit aucun effet, même de savoir qu'ils devaient être tous en train de préparer la veillée, elle eut juste un petit pincement au coeur lorsqu'elle pensa à son frère, elle aurait tant aimé le revoir, cela faisait au moins une bonne année qu'elle ne l'avait pas vu... Pour ne pas penser à cette triste soirée de Noël, elle décida de sortir, mais au moment on elle voulu ouvrir la porte, quelqu'un y frappa. Les bons vieux reflexes resurgirent, elle savait qu'elle n'attedait personne, elle sortit son couteau le cacha derrière son dos, et entrouvrit la porte,... Son frère se tenait juste derrière, elle poussa un cri de joie, elle referma la porte, rangea son couteau, enleva la chaîne de sécurité en réouvrit la porte, elle se jeta dans les bras de son frère... Son frère était plitôt grand, blond et les mêmes yeux que sa soeur

-Mais qu'est-ce tu fais là? Entre, entre vite.
Romane avait une voix beaucou plus doiuce quand elle parlait à son frère, personne n'avait le droit au même ton ... Son frère quand à lui avait une voix suave c'était apaisant de l'entendre parler:
-Eh bien je me suis dit que j'allais pas laisser ma etite soeur toute seule pour passer Noël, et comme j'avais un peu d'argent de coté, me voila!!

il prit tendrement sa soeur dans ses bras et ils se racontèrent leurs vies respectives, s'écoutant l'un l'autre ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 33
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 2 Nov - 2:50

Gardien

Noël passe, ramenant dans le coeur de presque tous chaleur et bonheur... Mais où passer le jour de l'An? Dans quels lieux faire la fête pour accueillir cette toute nouvelle année 1920?

Richard: Le lendemain de ce noël, la petite famille de ton frère sonnait à ta porte. Cadeaux, sourires et calins sont au rendez-vous. Ainsi qu'une surprise. Ton frère t'annonce qu'il a une invitation pour la party à Cap Cod qu'un certain Chester Palmerson. Le nom te dit immédiatement quelque chose. Il s'agit d'un maniat de Boston, riche homme d'affaire aynt réussi dans l'exploitation de mines d'or Indiennes. Il est à la tête de "Chester & Co", une flotte marchande spécialisée dans l'Extrème Orient... Du beau monde y sera fort probablement!

Maxine: Alex t'avait réservé un beau cadeau pour ce noël. Il avait réussi à se procurer deux invitations pour la Party à Cap Cod de Chester Palmerson. Tu as lu de nombreux articles sur lui, riche homme d'affaire. Tu sais que les invitations se vendaient à 50$ la place. Tu as même entendu qu'il se serait fait livrer des quantités astronomiques des meilleurs vins et champagnes français! Il faudra y faire bonne figure !!

Deig: Terence a prévu quelque chose pour ce jour de l'an. Même s'il sera retenu à NY pour la St Sylvestre, il a prévu quevous alliez faire la fête, Sarah et toi (et même son abominable copain) à la soirée à Cap Cod. Tu n'as pas spécialment eu le temps de lire les derniers journaux mais le nom de Chester Palmerson ne t'est pas entièrement inconnu. Il s'agit d'une grosse fortune. La fête risque de rammener pas mal de clients potentiels et s'y montrer là-bas risque de bien aider pour les expositions. Terence a bien sur prévu cela pour cela, en sus de la fête...

Wei: Dans le bureau que le musée t'a prêté une invitation t'attendait, pour la party de Chester Palmerson à Cap Cod. En cherchant à comprendre pourquoi ce parfait inconnu t'a invité tu découvre qu'il s'agit d'un riche homme d'affaire bostonnien, ayant tiré son argent des Indes. Il s'avère d'après ce que tu as pu apprendre qu'il est passionné d'archéologie, et que l'exposition que tu as accompagné l'a particulièrement emballé...

Romane: Ton frère t'a fait une bonne surprise. Deu xinvitations pour la party de Palmerson à Cap Cod. Il ne cherche même pas à te dire comment il les a obtenu mais tu comprends que pa smal de gens riches y seront présents... Une occasion rêvée de mélanger plaisir et travail!! Le nom de Palmerson ne t'est connu qu'à travers sa compagnie marchande...

Tous: Le trajet pour rejoindre le trou perdu où a lieu la fête se déroule sans encombres, la neige ayant cessé de tomber. Cap Cod est bien vide pour cette époque, étant située sur le bord de mer. Mais elle n'en reste pas moins superbe! Tout est organisé à la perfection. Un chapiteau grandiose se dresse à quelques mètres de la plage et les 2 hôtels de la ville sont réservés entièrement pour les invités. Sous le chapiteau les 500 invités, dont vous faites partie, sont regroupés autour de table d'une douzaine de place. Dans le fond un espace a été réservé pour les invités souhaitant danser à coté de l'orchestre qui a déjà commencé à jouer avec entrain. Le vin, le champagne et les coktails coulent flot et les mets sont succulents, de toute évidence Palmerson a fait venir un chef français. Chaque invité a droit à un petit cadeau (foulard en soie, stylo plume, etc)!

Je vous laisse chosir si vous souhaitez être à coté les uns des autres. Jouez la scène, la fête, décrivez votre mise et votre cadeau Wink N'oublez pas non plus que vous devez faire bonne figure hihi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Idril
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 2 Nov - 18:25

Maxine et Alex venait d’arriver à Cap Cod. Ils avaient pris la voiture que Maxine s’était dégoté en arrivant à NY. La réception n’était vraiment pas difficile à trouver puisque tous les gens présents à Cap Cod ce soir là s’y rendaient également.
Après avoir laissé la voiture à un des portiers en arrivant, ils entrèrent dans le chapiteau ou se déroulerait la fête. Maxine était magnifique dans sa robe de soirée qu’elle avait achetée pour l’occasion. Elle s’était réjouie à la vue des invitations même si elle n’était pas attirée par la haute société ; cette soirée allait, en effet, lui permettre de rencontrer du beau monde de NY qui pourrait lui être utile plus tard, dans son travail, en plus du fait qu’elle passerait probablement d’agréables moments. Alex était ravi d’être à cette soirée en sa compagnie. Ils regardèrent la salle ; la décoration était parfaite, tous les invités n’étaient certainement pas encore arrivés car ils y avaient encore beaucoup de places libres sur les différentes tables. Ils furent menés à leur hôte pour leur être présentés. Il salua premièrement Maxine.

- Mlle Maxine Nocturna, la nouvelle journaliste du telegraph, je suis ravie de vous rencontrer
- Je partage ce sentiment, j’ai lu de nombreux articles vous concernant et j’étais impatiente de voir l’homme se cachant derrière cette grande entreprise.
Chester sourit, ils continuèrent à discuter quelques minutes. Maxine avait certainement réussi à obtenir une interview. Il pris sa carte et lui promit de l’appeler après les fêtes. La soirée commençait bien… Elle allait faire un article sur un des plus éminents homme d’affaires du pays –qui, de plus, lui semblait sympathique- ce qui lui donnerait une bonne réputation au sein du journal.
Alex avait déjà eu l’occasion de le rencontrer au cours d’un congrès où son laboratoire participait ; ils purent donc échanger quelques anecdotes au sujet de cette petite entrevue.

Cependant, Chester Palmerson ne pouvait bien sur que rester peu de temps en leur compagnie, vu le nombre d’invités qu’il devait accueillir.
Ils furent donc conduit à leur table placée légèrement éloignée de l’orchestre ce qui leur permettrait de profiter des divers invités et des mets succulents plus calmement… Ils étaient les premiers convives de la table.
Le maître d’hôtel leur servit deux coupes de champagnes et les invita à ouvrir leurs cadeaux déposés près de leurs assiettes. Maxine fut ravi d’ouvrir un petit étui en cuir contenant un carnet et un crayon à mine. Alex avait lui reçu une boite de quelques cigares… Il allait se régaler. Il trempa les lèvres dans son verre et se mit à rire en regardant Maxine :

- Mmm il est succulent, tu vas devoir me surveiller ce soir. Je ne veux pas souffrir de maux de tête comme le matin du 25decembre.
- Ne t’en fait pas, ce n’est pas avec du champagne de cette qualité que tu te sentiras mal demain… Et puis ce fût assez amusant de te voir danser aussi dynamiquement !
- Promis, on recommencera après dîner, la musique semble parfaite…
- J’espère bien! Pour le moment, je languis de voir qui va s’installer à notre table.
- Ils ne vont pas tarder à arriver je pense
Alex et Maxine profitèrent du champagne en attendant les autres convives qui seraient placés à leurs cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indicible
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Entre les murs
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Ven 4 Nov - 3:02

Une invitation pour une soirée du Nouvel An dans le Massachussets! Mais qu'avait donc son frère en tête. Et le Massachussets se trouve a pres de 1700 kilomètres de distance de Chicago, de sa ville, de son fauteuil. Il n'avait pas fait de telles voyages depuis son diplome de droit et les stages dans différents cabinets d'avocats a San Francisco puis New York. Pas une mince a faire tout de même. Et ce rendez vous avec les Reicher, samedi matin.. Son père y tenait absolument. Il irait donc aux deux pour faire plaisir à tous les membres de sa si chères familles.

Une fois son frère et sa petite famille repartie Ricahrd put se pencher sur le dossier Reicher, des proches des grands trustees de la région des Grands Lacs. Il poussa un enième soupir referma le dossier, prit un verre de Scotch et pensa à la baie de Cap Cod. Cela était il bien comme tout le mon de le disait? Si idyllique et agréable. Une semaine et il le saurait.

Son frère et sa famille le retrouverait là-bas. ENtre temps, il devait alller à Providence chez la famille de sa femme pendant quelques jours. Richard devait donc effectuer le voyage seul. Encore et toujours seul.

Ses idées s'embrouillèrent avec les quantités de Whisky bues. Le reste de la Semaine ne fut qu'un préparatif au grand départ.
Samedi matin. Reicher. Ennui. Soupir et déconvenue. Ce client privilégié de son père voulait se construire une défense préalablement aux licenciement agressif dans ses acieries. Richard le ferait; evidemment. Il le fait toujours.
Samedi Après midi. Gare de Chicago. Le train de nuit qui allait dans un premier temps le mener à Syracuse, Etat de New-York, 1100 kilomètres de chez lui allait partir. Il monta a bord avec sa petite valise, rajusta son chapeau et son écharpe et s'engouffra dans sa cabine pour n'en sortir qu'aux arrêts. Le sommeil et les livres lui remplaçaient allègrement la compagnie des hommes. Et des femmes.

Il avait choisi Syracuse comme première étape pour rendre visite à un vieil ami qui avait choisi la voie parallèle à la sienne: juge fédéral. Les deux vieux amis devaient passer une soirée ensemble à boire et deviser sans but. Le lendemain, Richard monta dnas le train ralliant Syracuse à Boston. Encore 500 kilomètres à avaler avec cette maudite locomotive qui ne veut décidemment pas avancer. Les livres s'épuisent autant que la patience de Ricahrd vis a vis de sa voisine et de ses deux marmots bruyants. L'un deux heurte la valise de l'avocat, l'ouvre et répand son contenu sur le sol. Excuse embarrassée de la mère et rires des enfants. Richard une fois de plus, serre les dents et souffle.

Boston. Enfin le grand centre de la nord-est. Une ville fascinante mais le temps manque. Le tourisme se fera au retour. Le car qui relie Boston à la prequ'ile de Cap Cod arrive sous les yeux fatigués de Ricahrd qui saute dedans. Encore quelques heures de sommeil pour enfin arriver à l'hotel. Il reconnait les convives à leur allure de fêtes, à leur parure si affriolantes et manières délicieusement dépassés et crues.
Il essaie de discerner Samuel mais échoue du fait du nombre de personnes présentes. Mais ce sera à Samuel de le trouver en frappant à sa chambre pour venir le saluer: Sam a l'air radieux et Richard gris. Mais pas le temps de discuter, pour l'heure seule importe la "magnifique" reception de ce cher Palmerson.

La réception est dejà annoncée dans la hall de l'hotel. L'effervescence des lieux frappe Richard en plein visage, lui qui vient de parcourir en quelques jours près de 1700 kilomètres. Il voudrait juste se poser et respirer mais il ne le peut pas, du moins pas encore. Ce serait faire honte à son frère que de ne pas aller à la reception. Or, tous ses habits ont été dérangés dans le train et il ne sait pas repasser. "Et puis alors?" se dit il. Il mit un costume sobre, une chemise froissée et noua négligement sa cravate. Le monde tournera avec ou sans joli noeud de cravate.. meme ici" pensa-t-il.

Le chapiteau se profilait sur la plage et les convives s'orientaient tous dans la même direction que Richard suivit sans trop se poser de question. L'ambiance était somptueuse. L'hôte lui sourit à pleine dent, fit les présentations et le remercia pour le long périple effectué. Samuel avait été en afaires avec lui mais Richard ne comprit pas en quoi; les deux avaient l'air de bien se connaitre et Richard quitta un instant la discussion pour balayer la salle du regard. Un peu dépassé par les évènements, Richard se dirigea, en compagnie de Samuel et de sa femme, vers une table non encore pleine, le cadeau de Palmerson à la main. L'enfant de Samuel avait été placé à la table destiné aux enfants.

Une fois assis, il but d'un trait la coupe de Champagne pour se redonner des forces. Son cadeau était une réédition limitée d'un ouvrage écossais sur le droit datant à l'origine du XVIIIeme. "Remarquable" pensa Ricahrd en hellant un serveur pour reprendre du champagne.
Il remarqua à ses côtés un jeune couple qui semblait heureux d'être ici, tout comme son frere qui discutait avec sa femme à côté de lui sans faire attention à l'avocat. La femme était radieuse et son compagnon fier à ses côtés. Cette vision le fit sourire mais il ne dit mot. Surtout ne pas déranger le bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Sam 5 Nov - 4:25

L’après Noël fut plutôt agité car le vernissage approchait. Il fallait régler les derniers détails esthétiques qui présidaient à la réussite des œuvres.
Deig passait donc ses journées à la galerie où elle installait ses productions. Sarah se faisait plutôt rare s’adonnant à des occupations plus agréables, à dix mille lieues de la mécanique et de ses rouages capricieux. « Son merveilleux » Craig lui prenait tout son temps et les quelques apparitions qu’ils firent ; parce que Sarah n’était désormais plus jamais seule ; achevèrent de convaincre Deig qu’il valait mieux au nom de leur amitié, qu’elles soient brèves et très peu nombreuses. Il en allait de la survie de leur trio, brisé par cet abominable bonhomme. Terence avait de plus en plus de mal à supporter la situation et l’homme en question.
Deux jours avant la fameuse fête de Cap Cod, une altercation éclata finalement après que Terence ait annoncé l’invitation à la soirée de Chester Palmerson.

-Ca tombe vraiment très bien ! s’exclama Craig. Justement, je vais aussi à cette petite sauterie…
Hampton fit une pause et toisa Terence en levant le nez comme s’il cherchait à paraître plus grand que lui, ce qui en fait était loin d’être le cas. Cette attitude agaçait profondément le jeune homme qui rongea son frein et se retint d’être désagréable. Mais la réciprocité des sentiments existait entre les deux hommes, et l’indésirable petit ami poursuivit.
-Je me demande comment vous êtes arrivé à obtenir des places…Vous me bluffez…Ah ! Mon amour, ton ami à finalement quelques ressources des plus utiles semblent-ils ! Il n’est pas si incapable qu’il le paraît.
Les paroles avaient jeté un froid. Terence , livide et serrant les poings, contrôlait son émotion ou du moins essayait. Il était clair cependant que Craig l’avait piqué au vif. Deig, perplexe et finalement agacée par le comportement de l’homme, qui lui était plutôt indifférent d’ordinaire, posa une main apaisante sur celle de son ami. Sarah terriblement gênée ne sut que rougir et se taire. Le pesant silence qui s’était installé fut finalement brisé par l’auteur du malaise.
-Sarah, je t’attends dans la voiture, ne tarde pas ! J’ai réservé pour 20h30 au Café de Paris, c’est un établissement chic qui ne supporte pas le retard…
Les trois amis se regardèrent un peu désabusés.
-Où est passé notre Sarah rebelle, loin de la femme à la botte de son amant ?dit Deig en souriant.
-Je suis vraiment désolée Terence… Deig, je ne peux pas vraiment t’aider en ce moment, mais je me rattraperai… je suis vraiment sure que c’est le bon cette fois…vous comprenez…
Sarah, la mine attristée, les salua et s’en alla vers une soirée de rêves. Terence, vexé, évita soigneusement le « je te l’avais bien dit que c’était un âne ! » et s’enferma dans son bureau pour régler quelques affaires administratives. Deig donna quelques tours d’écrou. Il était minuit lorsqu’il quittèrent la galerie. Ils rentrèrent à pieds passant par Central Parc, Terence signifia à Deig qu’elle irait seule avec les deux tourtereaux.
-Oh non Terence ! Tout mais pas ça, je n’ai pas envie de tenir la chandelle et de supporter les sarcasmes du bellâtre…

-C’est ça ou le meurtre d’un arriviste ! Et puis, j’ai des tas de choses à régler pour le vernissage, la paperasse n’attend pas !
La phrase était sans appel. Deig irait seule avec les amoureux.
Décrire le voyage en train... Long, très long, épuisant, ennuyeux, désespérant.
La route, le ronronnement de la machine, les bavardages incessants de Craig qui avait tout vu, tout fait, qui était le meilleur et qui savait tout sur tout, une Sarah hypnotisée, dénuée désormais de tout sens critique, des sièges inconfortables… tout semblait se liguer contre Deig qui se morfondait sur son fauteuil, en faisant semblant de lire un magazine, seul moyen que la jeune femme avait trouvé pour fuir la conversation insipide et insupportable du banquier.

Arrivée à l’hôtel, elle dormit pour oublier, écrivit une lettre d’insultes à celui qui l’avait abandonné (c’était un petit jeu entre eux), et ne refit surface qu’une demie heure avant la fête. Elle retrouva le couple dans le hall de l’hôtel. Quand Craig la vit, il lui lança un regard désapprobateur en détaillant sa tenue. Deig avait noué un bandeau chamarré dans ses cheveux et celui-ci retombait sur son oreille. Elle portait une robe ocre, à bretelles, aux reflets brillants. Ce qui gênait l’homme, c’était le côté asymétrique de la tenue et les franges qui s’arrêtaient au niveau du genou.

-Vous l’avez coupé de travers ?!Ricana-t-il en tournant les talons.
Il entraîna sa belle vers le lieu de la fête, la présenta à Chester Palmerson et commença à profiter de la soirée aux bras de sa Dulcinée. Comme l’accord tacite était finalement de faire comme si on ne se connaissait pas pendant la soirée, Deig qui venait de rater la chance d’être présenté mais qui avait reçu néanmoins son cadeau, un bracelet indien, qu’elle mit tout de suite, décida d’aller prendre quelques remontants.
Troisième cocktail en main, elle se dirigea vers une table où était déjà installé deux couples et un homme. Elle vérifia que Sarah et Craig soient à une distance raisonnable puis, elle salua l’assemblée en esquissant un geste de sa main tenant le cocktail.

-Bonsoir Mesdames, Messieurs… puis-je vous déshonorer de ma présence…fit-elle en adressant un clin d’œil à l’assemblée et en arborant un sourire sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana
Résidant
Résidant
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Dim 6 Nov - 17:55

Romane n'avait rien diut à son frère vis à vis de l'état d'esprit avec lequel elle venait a à cette fête, elle avait trop peur de l'énerver, alors qu'il avait fait un voyage long et pénible pour passer les fêtes avec elle, ... mais il n'empêche qu'elle n'avait un mauvais préssentiment... lorsqu'elle entra sous le chapiteau, elle était vetue d'une longue robe de soirée, elle n'était pas très à l'aise et à ce moment là, elle regrettait beaucoup ses pantalon et son grand capuchon lui manquait tout autant ...
elle se rapprocha de l'oreille de son frère et lui murmura quelques mots...
-C'est magnfique, trop magnifique, tu ne trouves pas que c'est trop parfait??
Son frère lui répondit en lui souriant, et elle continua à sourire tout le monde, bien qu'elle ne connaissait personne pour le moment en tout cas... Romane continua donc de scruter chaque personnes et de tout observer pour tenter de trouver la moindre faille à cette fête...
Son frère voulu l'emmener voir son hôte pour la féliciter de cette fête, mais ce dernier était occupé avec d'autres personnes, du coup Son frère lui rammena deux flutes de champagnes, qui était vraiment délicieux,... lorsqu'un maître d'hotel leur apporta deux petits cadeaux, soignesement emballés, Romane attendit que son frère ouvre son cadeaux avant d'ouvrir le sien ... C'était un magnifique stylo à plume, et il incita Romane à ouvrir son cadeau, qui était un plus gros que celui de son frère, Romane, se décida donc et l'ouvrit c'était un magnifique coffret à bijoux, si finement travaillé que Romane avait peur de le casser...
Son frère et elle s'émerveillèrent quelques instants devant la petite boite et décidèrent d'aller s'asseoir...
Ils se dirrigèrent vers une table où deux couples étaient déjà assis, et un autre s'installait...
Romane parla assez audiblement pour que toute la table puisse l'entendre:

-Excusez nous, vous attendez des personnes, ou bien pouvons nous nous installer à cette table ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indicible
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Entre les murs
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Dim 6 Nov - 20:10

Richard souriat au propos de la jeune femme. Les véritabels traits d'esprit se faisait extremement rares de nos jours. I accueilla le couple d'un hochement de tête et d'un sourire aimable et fatigué.

- L'honneur n'a rien a faire ici.. Nous sommes tous ici pour profiter de l'argent de notre formidable hôte, toujours pour profiter... Et puis qui sait si le deshonneur ne vaut pas mieux que l'honneur dans ses régions...

Richard se ravisa en baissant faiblement la tête après ses paroles. Détournant le regard, il plongea son nez dans une coupe de Champagne avec le teint rouge de ceux qui ont honte de leur parole.

Vint ensuite un autre coupe... "Décidement, je suis le seul célibataire ici.. le seul raté mondain faut il croire" se dit il. La jeune femme prit la parole mais cette fois, Richard se tut. Il guetta les réactions à sa remarque et à l'arrivée des nouveaux invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Dim 6 Nov - 23:59

Deig prit donc place aprés l'encouragement de l'homme qui avait un franc parler. Malgré le fait qu'il avait l'air gêné par ce qu'il venait de dire, la jeune femme lui répondit:

-En effet, nous sommes là pour en profiter, moi la première, le hic, c'est que je n'ai même pas pu l'approcher...Mais aprés tout qu'importe, tant que les mets sont bons et que les boissons coulent à flots,pour nous contenter...

La boisson forçait sa sincérité et elle pouvait paraître un peu déplacée en s'exprimant de la sorte, mais Deig avait compris depuis longtemps que le ridicule ne tuait pas. Il faut dire qu'elle était assez échaudée par son voyage et qu'elle en avait gros sur le coeur car elle avait la triste impression que plus rien ne serait comme avant avec Sarah. Se laissant aller à ses pensées, elle sirotait négligemment son cocktail. A l'arrivée des deux nouveaux venus, elle réalisa qu'elle s'était montrée bien impolie.Elle avait fait irruption à la table sans se présenter.

-Au fait, je me présente, Deig O'Ciaragain...dit-elle en jetant un coup d'oeil circulaire à l'assemblée et en arborant un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 33
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 9 Nov - 0:15

Gardien

Alors que la fête bat son plein, chacun faisant connaissance, liant de nouvelles relations professionnelles, se montrant en faisant preuve d'une enchère de luxe... La musique s'arrête soudainement, figeant les danseurs sur la piste et monopolisant l'attention générale vers une petite estrade où Palmerston monte, une flûte à champagne en main. Il va bientôt commencer son sempiternel discours de voeux, sempiternel et ennuyeux! Certains convives baillent déjà discrètement derrière une main dédaigneuse, échangeant avec leurs voisins de tablés des rires et des coups d'oeils entendus. D'autres par contre ont déjà pu allègrement profiter des divers cocktails et vins proposés, n'arrangeant en rien le taux d'alcool dans leur sang. Ces derniers semblent beaucoup plus "réceptifs", applaudissant sauvagement avant que le moindre mot n'ait été prononcé par leur hôte.

Chester Palmerston apparaît comme de bonne carrure avec un ventre prononcé, une moustache et la peau bronzée. Certains peuvent remarquer que de nombreuses cernes de fatigue marquent ses yeux brillants où se démarque une légère tristesse.
Finalement le discours est bref... et parfaitement normal:
"Merci à vous tous d'être venus... bla bla bla... que cette soirée soit une réussite et une annonce de bonne année pour vous tous!!!"

La fin du discours est suivie d'un toast général qui est allègrement repris par les convives. C'est aussi le signal du début du repas, laissant de coté les mises en bouches! Une armada de serveurs se déverse entre les tables et sert le menu:
-Homard
-poissons
-Dindes traditionnelles
-Chevreuils
-Desserts
-Champagne
Le tout copieusement arrosé d'alcools en tous genre. Le repas est bien sûr un trésor de finesse et de goût, l'oeuvre d'un maître coq de haut vol... Et le sommelier est aussi un excellent parti!


MJ= Postez comme vous le voulez, amusz vous, buvez, mangez, faites connaissance, c'est vraiment le moment ou jamais!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Indicible
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Entre les murs
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 9 Nov - 18:25

Après le discours de Pamerson Richard répondit à Deig, toujours un peu rouge et un verre à la main pour faire passer l'anxiété de la vie en société.

- Enchanté, Miss O'Ciaragain. Sur le mot "Miss", richard tiqua un instant guettant une reaction de la jeune femme puis continua. Je me présente, Richard Llewellyn, provenant humblement de cette charmante ville qu'est Chicago pour accompagner mon frere à cette sauterie. Et vous? D'origine irlandaise je présume?

Le verre finit, Richard observa un instant la robe ocre de la nouvelle venue puis la dévisagea rapidement. Détournant très vite le regard, il fit mine d'obsever le reste de la salle. Les mets commençaient à s'emplier sur la table et son appetit se réveilla. IL se servit amplement en volaille et accompagnements, faisant bien attention de ne pas en renverser partout. Les paroles étaient une chose, un comportement odieux une autre.
Prenant une bouteille de vin, il regarda à sa droite et à sa gauche pour proposer à ses voisins de les servir.


- Puis je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 9 Nov - 22:37

Maxine se decida enfin à parler aux autres convive
-Avec plaisir, merci Monsieur Llewellyn. J'en profite pour me présenter, je suis Maxine Nocturna, journaliste eu "telegraph". Je ne suis arrivée quil y a quelques semaines à New York. Cette soirée va me permettre de rencontrer du monde et j'en suis ravie!
Maxine pris une gorgée de vin délicieux, puis se retourna à nouveau vers l'avocat
-Vous venez de Chicago? Vous avez fait le voyage jusqu'ici spécialement pour la fête?
les serveurs arrivèrent pour deposer une entrée qui semblait extrèmement fine présentée de facon exquise, devant Maxine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 9 Nov - 23:36

Deig écouta le discours, puis sourit à l’homme qui s’était présenté sous le nom de Richard Llewellyn, voyant qu’il détaillait sa tenue elle songea que son goût peu sûr n’était visiblement pas du meilleur effet dans cette soirée où, il est vrai, tout le monde était sur son trente et un. Mais Deig ne s’en offusqua pas, elle en avait l’habitude et défrayer la chronique était maintenant pour elle classique.

-Je suis Irlandaise, vous avez visé juste, mais actuellement, je vis à New York…

Les mets, plus raffinés les uns que les autres, défilèrent et Deig se servit allègrement, n’hésitant pas à profiter des talents du sommelier. En bonne irlandaise qui se respecte, elle était plutôt du genre à tenir l’alcool. Mais les quelques mélanges opérés, déliaient sa langue et elle continua la conversation sans trop se gêner.Elle profita de ce que la jeune Miss Nocturna s’était présentée pour dire ce qu'elle venait faire à cette soirée.

-Je suis venue ici avec une amie … Nous sommes venues présenter à notre hôte, notre exposition qui va se tenir à New York après les fêtes…Vous pourriez y venir tous…Le vernissage à lieu dans une semaine… Ca devrait être une belle exposition, du moins nous y travaillons…

Deig sourit en songeant que Terence serait fier qu’elle fasse de la publicité pour l’exposition, les visiteurs étaient les bienvenus et une jeune journaliste aussi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana
Résidant
Résidant
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Jeu 10 Nov - 15:46

Romane et son frère ne voyant aucune objections s'assirèrent à la table où il restait encore un peu de place, ils écoutaient les discussions des autres, sans vraiment s'y méler, ils entendirent qu'un des convives était avocat, et qu'une autre personne était irlandaise, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas croisé quelqu'un d'origine autre que américaine... Romane décida donc de lui parler...

-ah! vous êtes irlandaise, ravi de vous rencontrer ... Je me présente, je m'appele ROmane Keene et voici mon frère Tuoma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Ven 11 Nov - 14:44

-Heureuse de faire votre connaissance...Puisque l'heure est aux confidences, que venez-vous faire ici à part passer une bonne soirée? Connaissez-vous notre hôte? poursuivit Deig ,un peu indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana
Résidant
Résidant
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Dim 13 Nov - 16:49

-Eh bien pour être honnête, je ne connais pas mon hôte, c'est mon frère qui a obtenu des invitations, et il m'a emmené en me promettant que ce serait une belle soirée et je dois avouer que pour l'instant tout est somptueux... et vous alors qu'est-ce qui vous emméne par ici ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indicible
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Entre les murs
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Dim 13 Nov - 17:57

- Oui, de Chicago... (A voix basse et sans enthousiasme) Mon Frere m'ajoué ce mauvais tour. 1500 kilometres pour venir savourer une delicieuse langoustine. Le monde moderne connait des subtilités que je ne soupçonnait même pas.

Regardat les deus jeunes femmes qui devisaient à ses côtés, il entreprit de se décrire rapidement afin d'éviter les questionsultérieures.

- Maxine, vousavez devant vous un des avocats de Chicago les plus maladifs et terne. Voila qui me résume bien. Et je ne suis là que par hasard, n'aimant que de tres loin l'art ou les fêtes... Cependant, l'attrait de la bonne chair et de l'alcool a flot m'a sorti de ma torpeur.

Esquissant un léger sourire, il se tut pour enfourner un gros morceaux de steak dnas sa bouche caverneuse.

- Et j'espereque tout cela ne va pas finir tard ou qu'il y aura un passage obligatoire par la piste de dance car je hais ces deux alternatives. Voila, comme vous pouvez le constater, vous vous etes assise à côté du plus pathétique des convives... En esperant au moins vous divertir...

Une fois fini son monologue, Richard fit signe à un serveur d'amener une nouvelle bouteille de vin, lui meme venant de finir celle présente sur la table pour servir Maxine Nocturna. Le vin montait, tout comme son impatience
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Dim 13 Nov - 20:26

Maxine se sentait mal à l'aise apres l'autoportrait que venait de dresser Richard. Que répondre à un avocat qui se decrivait pratiquement comme un raté au bord de l'alcoolisme autour de personnes qu'il n'a jms vu auparavant? Mais Maxine avait appris à ne pas se fier aux apparences... Il était certainement bcp plus symphatique et profond qu'il n'y laissait paraitre au premier abord. Elle croisa le regard d'Alex qui lui aussi semblait géné. Elle devait répondre quelque chose pour réchauffer l'ambiance :

- Je suis sure que vous êtes bien plus interressant que vous voulez nous faire croire... Donc vous n'aimez pas danser... Y'a-t-il des amateurs de danses et de diner mondains à cette table?

Elle esperait detendre l'atmosphere... Ms en fait elle était plus interressée par les convives eux même. Elle avait tjs aimé les gens qui se demarquaient de l'ordinaire comme Richard ou d'autres invité comme par example cette jeune fille accompagnée de son frêre... Elle attendait que les langues continuent de se delier pour percer le caracteres des gens qui l'entouraient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 33
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mar 15 Nov - 17:10

Gardien

L'ambiance est excellente et la musique est presque recouverte par les bruits de couverts, de verres et surtout de discussions.
Au loin, vous pouvez voir que Chester Palmerston est en pleine discussion avec le gouverneur du Massachusetts.

Votre hôte est finalement rejoint par un homme grand et maigre, fort probablement de type polynésien et très paniqué! Ils échangent tous deux quelques mots et Chester se lève brusquement, livide, laissant en plan le pauvre gouverneur. Il quitte précipitament la sauterie, l'air terrassé...

Qu'a-t-il pu bien survenir? Ce n'est très certainement pas une quelconque annonce d'un manque de réserve de vins qui a pu le mettre dans cet état. La nouvelle doit être passablement plus grave!!

Que faites-vous face à cette scène...?


Attention, on va rentrer dans le vif du sujet... N'hésitez pas à me poser des questions et décrivez bien vos actions et pensées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Ellana
Résidant
Résidant
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mar 15 Nov - 19:23

Romane bien qu'en pleine discussion s'était arrêté de parler et en remarquant le soudain changement d'attitude de chester, et surtout en le voyant quitter la salle livide... Elle fit semblant que tout était normal, bien qu'elle eu surement l'air ailleur pendant quelques secondes... elle reprit néanmoins la conversation, bien qu'un peu perdue dans ses pensées,

*Pourquoi diable est-il partit comme ça? qu'est -ce qui se passe ici ?? Il faut que j'en sache plus...*

Romane chuchota à son frère de rester à la table, qu'elle n'en avait que pour quelques minutes, ça ne le dérangea pas le moins du monde sachant que ça soeur ne pouvait pas rester longtemps en place ... Elle se leva ensuite, s'excusa auprès des autres personnes à la table en faisant mine d'avoir mal au crane et en disant:

-veuillez m'excusez je vais prendre l'air, le champagne m'a fait quelque peu mal à la tête ...

Elle sortit donc par une petite ouverture ...


Dernière édition par le Ven 18 Nov - 13:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   Mer 16 Nov - 0:17

Maxina regardait vers Palmerson comme le reste de la salle... Bien que certains faisaient mines de n'avoir rien remarqué, Maxine était persuadée que tout le monde était intrigué ou inquiet. Elle se retourna vers Alex pour lui chuchoter
-Il faut que j'aille voir ce qu'il se passe...
-Je t'accompagne

*il ne faut pas être devin pour se rendre compte que quelque chose d'anormal est en train de se produire mais ca a l'air exceptionnel ; je prépare mon appareil photo au cas ou ; peut-être vais-je photographier mon premier scoop!*

Maxine avoua aux autres convives assis à la table qu'elle devait satisfaire sa curiosité. Il ne servait à rien de trouver une autre excuse pour se lever de table car il était flagrant qu tout le monde voulait savoir la cause du départ de leur hôte. Elle se leva, suivie d'Alex ; ils tentèrent de se faufiler à travers la foule de personnes debout. Maxine était prête à saisir son appareil à tout instant si quelque chose apparaissait etre anormal.

-Tu penses qu'un évènement grave vient de se produire? demanda Alex
-Je ne sais pas, j'ai pensé à une blague pour les invités mais ca avait l'air trop serieux et Palmerson ne peut pas se permettre d'organiser quelque chose de deplaisant pour les convives... Il faut que l'on sorte de la tente au plus vite pour retrouver l'endroit ou Chester Palmerson est allé.

Ils se retrouvèrent contre la tente et chercherent une ouverture. Il finirent par trouver un petit espace par lequel ils pouvaient passer...assez discrètement gràce à l'agitation ambiante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1920] Bonne année 1920 !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[1920] Bonne année 1920 !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonne Année
» Bonne année 2011 à tous !
» Souhaitons une bonne année à sa majesté Bling-bling
» Bonne Année !!!!
» Bonne année 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge des dés sauvages :: L'Antre du Poulpe :: La Table Sombre-
Sauter vers: