Le refuge des dés sauvages

Forum pour Call of Cthulhu, Donj', INS/MV et Loup-garou
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  AnnuaireAnnuaire  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rituel de passage 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 32
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 1 Mar - 19:39

Erika avait fini par passer le voile à son tour, restant tout de même assez interloquée en découvrant le nouveau décor dans lequel ils allaient évoluer. Tant d'odeurs, de choses nouvelles pour ses sens, la jeune femme était tout bonnement désorientée face à ce brusque changement. Une odeur entêtante flottait dans l'air, cuivrée, un brin sucrée... Elle porta ses mains à son nez et réalisa que c'était le sang qu'elle sentait désormais ainsi. Elle ne put s'empêcher de se frotter les mains l'une contre l'autre pour essayer de se débarraser des résidus de sang séché qui les parsemaient, y arrivant avec plus ou moins d'efficacité.

*Ils nous ont fait prendre autre chose pour qu'on ait nos sens développés comme ça? Un hallucinogène quelconque?*

Pourtant en y réfléchissant, elle n'avait pas une attitude de camée... Pas de sensation de manque, elle ne semblait pas planer, et même si la situation était abracadabrante, certains points étaient rigoureusement logiques et réels. Des bruits de disputes s'élevèrent et elle réalisa qu'elle s'était doucement éloignée du groupe sans trop s'en rendre compte. Se retournant elle reconnut la dernière endormie... Qui ne semblait pas prête à coopérer. La tension montait dangereusement le groupe risquait de se fissurer, ce qu'il fallait éviter avant tout...

*Forcément, on finit toujous par s'entre-tuer...*

Erika se retourna vers le groupe et ramassa une branche qui lui ferait office de gourdin solide... Elle dépassa Vlad à qui elle lança un regard calme, lui faisant signe de la main de calmer le jeu, puis Luxoris à qui elle serra doucement l'épaule (valide) en signe d'apaisement. Puis elle arriva au niveau de la nouvelle venue et haussa un tout petit peu le ton de sa voix pour être entendue de tous, tout en gardant un regard calme posé sur la brésilienne.

-On se calme, tous... Ca ne servira à rien de s'entre-tuer ou à chercher à s'intimider. On est tous dans la même galère que je sache. Alors on se sert les coudes et on essaye de garder son sang-froid. Compris?

Elle lança un regard à tous, cherchant à voir qui sortirait à nouveau hors de ses gonds, avant de détailler la nouvelle arrivante du regard. Erika essaya de lui lancer un regard encourageant, histoire de l'apaiser elle aussi. Elle était en état de courir, ce qui n'était pas forcément le cas pour Gouridan. La jeune "bavaroise" se tourna vers lui.

-Tu arriveras à courir ou tu veux qu'on te trouve de quoi faire une canne? Quitte à ce que ça te serve de moyen de défense après...

Elle allait reprendre la parole pour pousser tout ce beau monde à avancer en suivant Vlad' lorsqu'elle fut surprise par un contact poilu contre sa main non armée. Elle baissa son regard et vit Patte de Fer. Elle ne put empêcher un petit rire amusé s'échapper de ses lèvres...

-Au moins on a un heureux! Hein mon beau... Tu sauras nous être aussi bon guide que tout à l'heure?

Elle se baissa un peu pour être à sa hauteur, cherchant à croiser son regard. Pendant quelques instants elle se sentit un brin ridicule à chercher le contact avec un loup. Un animal sauvage normalement... Un animal qu'on croisait pas à Marseille, sur les docks.

*Au point où on en est tous*

-Faudrait peut-être te trouver un nom...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Horlack
Bourgeois
Bourgeois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 32
Localisation : Dans ton *** au fond à gauche, si si , cherche bien XD
Humeur : >.> Neant intersideral
Emplois/Loisirs : Gabe Griffith
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 1 Mar - 20:27

Gabe sortit de nulle part, l’instant d’avant, il se faisait tirer comme un lapin et il était maintenant entouré d’arbres. Les odeurs lui montaient rapidement à la tête, il se sentait revigoré malgré la fatigue de la course. La fraîcheur de ce nouvel endroit lui faisait du bien, tant au niveau psychologique qu’au niveau physique.

Cette béatitude fût légèrement dérangée par une petite altercation entre sa voisine de cellule et la jeune femme nommée Luxoris. Gabe n’y fit attention que deux secondes, son bien être, et le flot de sensations qu’il ressentait en cet instant attirait inexorablement toute son attention.


Citation :
Qu’est-ce que vous avez fait, où m’avez-vous emmenée ?! Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous me voulez…

Citation :
Ecoute-moi bien, toi! Tu débarques et tu accuses sans avoir même essayé de comprendre! Alors tu choisis: tu suis, ou tu crèves! Et cause comme tout le monde, sinon je me fâche!


Gabe fermait les yeux et respirait à pleins poumons, dans cette semi méditation, son esprit se heurta à quelque chose d’anormal.
En un instant, tout devint clair, l’air pur était mélangé à une autre odeur très forte, inhabituelle et surtout nouvelle.
L’odeur du sang imprégnait chaque centimètre carré de cet espace. Gabe n’eût aucune difficulté à identifier l’odeur particulière de son sang, mais l’air en était saturé et malgré les nombreuses blessures du groupe, il était impossible pour un humain d’avoir un odorat si développé.

Gabe tourna son regard vers Erika et vît qu’elle ressentait également cette chose imperceptible. Gabe continua son observation et vit cette vague d’impatience prendre certains membres du groupe. Cette situation et ce que tous éprouvaient avaient quelque chose d’irréel.


-….hoooo m’rde les gars, j’crois qu’ils n’ont pas fait qu’nous foutre dans des cages, ils nous ont shooté à mort….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasygame.free.fr
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Ven 3 Mar - 0:26

Nina écouta les explications et les remontrances, ou plutôt les paroles emportées, de certains membres du groupe. Elle leur jeta un regard noir et ressentit soudain pour l'homme une haine qui lui donnait envie de lui sauter dessus. Elle se sentait déstabilisée, car elle n'était pas dans son état normal, mais bizarrement, elle commençait à trouver cela pas si déplaisant. Une jeune femme blonde l'apaisa et se montra plus amicale. Ce qui eut pour effet de la calmer quelque peu.
Nina s'approcha de celui qu'elle avait malencontreusement blessé et proposa de lui faire les premiers soins. Elle voulut le rassurer en lui précisant qu'elle était infirmère avant d'être ici avec eux et esquissa un sourire crispé voire gêné d'être la cause de son mal. Elle s'excusa.
Il valait mieux pour elle, songea-t-elle, qu'elle se taise jusqu'à ce qu'elle en sache plus et nota qu'il était préférable qu'elle évite provisoirement les deux agités, afin d'éviter une fin sanglante...


HRP
Edit Stances : les conventions à LG sont un peu différentes qu'à CoC. Pour le moment, il ne faut poster qu'une fois entre chaque post du conteur. Cela en sorte que le rituel de passage ne soit pas trop long.

Edit de Lupinette:
En même temps, elle n'a pas encore beaucoup posté depuis le début, et ça nous permet ainsi de mieux savoir qui elle est... Donc va pour cette fois... Et merci pour l'agitée! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eijis
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Sam 4 Mar - 16:54

Le voile passé Kei resta quelques instants immobile, ressentant de nouvelles sensations, s'imprégnant des odeurs du bois. Fermant les yeux un instant, Kei sentit alors l'odeur du sang. Se retournant pour voir d'où cela venait, il s'apercut que c'était Gouridan qui était blessé. Déchirant une bande de tissu de sa tenue, il la lui tendit.

- Voila pour bander ta blessure. Courir? Vous voulez courir, ça me dérange pas mais pour aller où ? Dans quelle direction ? De plus j'aimerais savoir où nous sommes.

Se tournant vers Nina, Kei la fixa un instant comme pour percer ses pensées, puis la salua .

- Bienvenue parmi nous mademoiselle, pardonnez ma relative incorrection mais vous conviendrez que l'endroit ne se prête guère à la discussion.

Regardant ses camarades:

- Que faisons-nous maintenant ? Maintenant qu'ils nous ont attirés là, je ne crois pas qu'ils vont en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mar 7 Mar - 0:11

Conteur

Alors que vous discutez de la marche à suivre, quelques petits sifflotements se firent entendre dans l'air. Des balles sortaient maintenant par le voile avant que celui-ci ne laisse entrapercevoir les pointes de plusieurs épées.
Vos sens étant en éveil, vous sentez au loin, dans le sens opposé du voile (en face de vous à peu près), l'odeur d'une horde de cerfs...
Votre coeur commence à battre la chamade, vous commencez même à présentir les battements de coeur des personnes autour de vous. Une poussée d'adrénaline vous fait comprendre deux choses: vous êtes traqués et l'excitation de la chasse ainsi que la faim ne vous montrent qu'un seul chemin possible: celui des cerfs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupinette
Sorcière des Mots
Sorcière des Mots
avatar

Féminin
Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : In the Moon, what do you think?
Emplois/Loisirs : Luxoris Darkeye
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mar 7 Mar - 21:29

Luxoris observait les agissements du groupe d'un oeil critique: trop, beaucoup trop de palabres inutiles... C'était comme si elle s'était mise à table avec ses chercheurs et leur avait demandé leur avis pour la marche à suivre. Complètement inefficace. Mais elle n'avait aucune autorité au sein du groupe, et il comportait deux militaires qui avaient probablement autant qu'elle l'habitude de commander... De plus, qu'était-ce qu'une faible femme à leurs yeux de machos? Non, jamais elle ne parviendrait à diriger ce groupe totalement hétéroclite... Mais elle n'attendrait certainement pas qu'il y en ait un pour se bouger...

*Quelle bande, mes aïeux, on finira en chair à pâté avant d'avoir pris une décision...*

A cet instant précis, son ouïe plus développée entendit des sifflements aigus: des balles. Elle tourna vivement la tête et aperçut la pointe de plusieurs épées.

*Hm, la chair à pâté plus tôt que prévu...*

Son odorat capta alors un nouvel effluve. C'était enivrant.

*Ah non, quoi encore, j'en ai assez! Qu'est-ce que c'est que ces odeurs qui me chamboulent l'esprit?*

La réponse ne se fit pas attendre: du cerf. Plein de cerfs, en fait. Elle sentit alors des crampes relativement violentes dans son estomac. La faim était une chose qu'elle n'avait jamais connue, si ce n'était la fringale commune à tous les gens normalement constitués. Et il s'avérait que c'était plutôt désagréable comme sensation. D'autant que la possibilité d'assouvir cette faim se trouvait à portée. Luxoris ne savait pas trop comment elle pourrait tuer et cuire un cerf, mais imaginer la viande dans sa bouche la faisait languir au possible. De plus, comme par hasard, cette possibilité de se nourrir se trouvait à l'exact opposé de la menace qui les rattrapaient.

*Oui, encore une coïncidence... Pourquoi réfléchir? Nous sommes des rats dans un labyrinthe, on teste nos réactions sous tous les angles, probablement. Autant se laisser faire...*

La jeune femme ne jeta pas même un coup d'oeil à ses compagnons de route. Si eux aussi avaient faim, ils n'avaient qu'à se bouger... Elle prit la direction que son odorat lui désignait d'un pas rapide, déterminée à avoir un cerf dans son assiette le plus vite possible, peu importait la manière...

_________________
Save me, somehow I've got a notion
Just a little affection on this cold and windy road
Save me from a state of unemotion
Just a little affection on this windy road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/TheDailyProphet
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 32
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mar 7 Mar - 23:16

Keith entendit les balles qui sifflaient à travers le voile, l'arrivée de la Brésilienne les avaient retardés, leur avance s'amenuisait.
Son cerveau était en ébullition depuis le début, à cela il fallait ajouter ses sens aux aguets, ce qui avait cru de manière exponentielle depuis qu'il avait passé le voile. Ses nerfs étaient à fleur de peau, l'adrénaline déferlait par vague à travers ses veines. En plus de tout cela, une nouvelle odeur vint s'ajouter, quelque chose d'entêtant qui le prenait littéralement aux tripes. Une clameur venue du plus profond de son être explosa en lui, il fallait qu'ils fuient et qu'ils partent dans une direction bien précise.

Il gonfla ses poumons à son maximum, et hurla au groupe, en indiquant la direction que prenait Luxoris :


-DEPECHEZ VOUS !!! SI ON VEUT VIVRE, IL FAUT PARTIR PAR LA !

Sans attendre la moindre de réponse, il se mit à courir en écartant les bras pour pousser tout le monde devant lui. Tirant et portant à moitié tous les retardataires. Tous ses muscles étaient bandés à leur maximum, c'est comme s'il était en frénésie.
Au fur et à mesure qu'il avançait, la sensation qui l'étreignait se précisait. Un troupeau de cerfs ! Une faim dévorante montant alors de ses entrailles, il fallait que tous le monde mange pour tenir le choc, il fallait qu'il mange !

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 32
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 8 Mar - 0:34

En entendant les balles siffler, Erika baissa la tête instinctivement et poussa ses compagnons, au moins de coté afin qu'ils ne restent pas dans la trajectoire directe des balles, donc face au voile. Elle sauta et cassa une branche qu'elle balança de toute sa force dans le voile, afin de ralentir les propriétaires des épées qui dépassaient déjà.

-On bouge! Tous!

Elle suivit Keith à son tour, faisant attention de ne pas rester dans la trajectoire du voile et s'assurant que le loup les suivait bien, le soldat semblant s'occuper des humains. Alors qu'elle courait une sensation étrange commençait à s'emparer d'elle... Ses sens et ses sensations se développaient de plus en plus et une nouvelle donnée s'ajoutait à la mise. La faim... Mais pas n'importe laquelle. La faim avec un grand F, celle qui vous dévore avant que l'on puisse s'en délivrer. Elle finit par mettre un nom sur ce vers quoi elle courait: des cerfs... Plusieurs... Erika se souvint du goût de la viande dans sa bouche. Elle regarda le loup et elle eut envie de pouvoir courir comme lui, avec autant de dextérité dans ce sous-bois pour atteindre leurs proies. Et là elle eut comme un choc.
Senja réalisa qu'elle commençait de plus à plus à courir pour atteindre ces cerfs... Et non pour échapper à leurs poursuivants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Thrareck
Puppet Master
Puppet Master
avatar

Masculin
Nombre de messages : 354
Age : 33
Localisation : Liege Belgique
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 8 Mar - 2:23

Ayant devancé le groupe de plusieurs mettre, Vladimir s'arrêta quelques instants, une faim atroce lui tiraillait l'estomac ...

Puis une nouvelle odeur, forte, de musc, de sueur animale et d'autre chose lui parvint aux narines ... : des cerfs, une horde de cerfs ...

Il n'eut pas le temps de penser à autre chose que le bruit des balles sifflant à ses oreilles lui parvint ...


- C'est pas bientot fini cette histoire de fou merde à la fin ...

- Faut pas trainer ici...

Il vit alors Luxoris débouler de derrière lui et partir en direction de la horde.

*en tout cas ils comprennent vite...*

Vlad reprit sa course toujours en basket fluo orange et boxer vu qu'il avait retiré sa superbe robe... Il suivait Luxoris, mais la faim qui lui prenait les tripes lui faisait penser de façon différente. Comme si les "chasseurs" ne l'intéressaient plus trop. En revanche se nourrir était sa priorité après, le ventre plein il penserait à ses poursuivants. Maintenant il lui fallait manger.

*Qu'est ce qui m'arrive? J'ai jamais réagi comme ça. D'abord la mission, ouais mais la mission c'est de sauver ta peau et tes "vacances"*

Mais en ce moment un seul mot lui martelait le cerbeau : MANGER
---------------
/hrp : [censuré] ça donne faim cette histoire ^^ m'en va te manger un truc moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albanatos
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Age : 32
Localisation : Je sillonne l'univers à bord de l'Arcadia
Humeur : Ténèbreuse
Emplois/Loisirs : Défendre la liberté !
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 8 Mar - 20:51

L'arrivée de la nouvelle avait déclenché une certaine agitation au sein du groupe. Une agitation à laquelle Gégé n'avait pas pris part. Ses sens étaient en effervescence, toutes ces odeurs inconnues qui lui parvenaient monopolisaient toute son attention. La forêt l'attirait, et une odeur en particulier, une odeur qui avait été tout d'abord très diffuse puis s'était amplifiée. C'était une odeur musquée, celle d'un gibier, un cerf peut-être.
L'effluve animal éveilla en Gégé une faim à laquelle il n'avait pas encore prêté attention, en même temps l'excitation s'empara de lui : son cœur s'accéléra, l'adrénaline inonda ses vaisseaux. Son regard était braqué vers l'endroit d'où provenait l'odeur, l'appel de la forêt devenait irrépressible, Jérome tous muscles tendus était prêt à se lancer sur la piste tel un grand fauve. Un cri qu'il entendit derrière lui donna le signal du départ et il s'élança droit devant lui. La traque avait repris mais Jérome s'en rendit à peine compte, il ne fuyait plus, il courait poussé par quelque instinct inconnu sur la piste d’un gibier à l’odeur enivrante.

A côté de lui ses compagnons s'étaient remis eux aussi à courir, Gégé reprit conscience de leur présence qu'il avait oubliée durant quelques secondes. Il était inutile de leur indiquer la route puisqu'ils étaient dans le même état que lui.
Jérome vit le loup en tête de la troupe, à cet instant sans savoir pourquoi il se sentit proche de lui. Peut-être parce que le loup avait les mêmes sensations : l'excitation de la chasse.

_________________
Libre comme une étoile fillante je vais au gré des vents stellaires vers mon destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therefuge.forumactif.com/viewtopic.forum?p=509#509
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Jeu 9 Mar - 6:31

Gouridan se mit a courir comme les autres, à la différence que sa jambe lui faisait mal et l'obligeait à claudiquer. Il n'était pas sûr de pouvoir tenir le rythme.

Mais les épées et les balles qui pointaint du voile lui donnaient la motivation nécessaire. Où était-ce cette odeur d'animal sauvage ?

Combien de temps avait-il dormi ? Se pouvait-il que la durée de cette perte de conscience fût la cause de cette faim grandissante et enivrante qui lui tordait les entrailles ? Ou était-ce ces effluves, ce fumet animal qui ressemblait à l'odeur qui s'échappait des cages des animaux du cirque avant la réprésentation ?

Gouridan n'avait jamais pourtant eu un penchant très avéré pour la viande, encore moins la viande de gibier.

Cependant, c'était comme s'il n'avait plus qu'une chose en tête : manger ! Manger du cerf ! C'était complétement irrationnel, totalement déplacé vu les circonstances et le fait qu'il était traqué, mais c'était une certitude : il devait absolument manger du cerf, et au plus tôt !

Tout d'un coup sa jambe ne le gênait plus et il joua des bras pour tenter de prendre la tête de la troupe et être le premier à s'abattre sur ce qui était devenu sa proie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horlack
Bourgeois
Bourgeois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 32
Localisation : Dans ton *** au fond à gauche, si si , cherche bien XD
Humeur : >.> Neant intersideral
Emplois/Loisirs : Gabe Griffith
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Jeu 9 Mar - 16:56

Cette étrange brume à travers laquelle ils étaient tous passés ne s’était pas dispersée. Ce qui signifiait que le chemin était toujours ouvert et donc que leurs poursuivants n’auraient aucun mal à le franchir à leur tour. Déjà des détonations se faisaient entendre et l’extrémité de certaines lames scintillaient à travers le voile. Les arbres aux alentours commençaient à être parsemés d’impacts de balles perdues.

Aussi cette vision fût décisive pour la suite des événements. Gabe se mit à courir, tout d’abord surpris par cette dextérité nouvelle surtout dans un milieu qui lui était totalement hostile. Il n’avait aucun mal à se mouvoir entre les branches, racines et autres fougères.
Sans y faire attention, tout le groupe se dirigeait à l’unisson dans une seule et même direction, Gabe poussé par son instinct, s’enfonçait de plus en plus dans cette forêt qui lui était complètement inconnue. Au début il lui avait semblé s’être mis à courir pour échapper à ses assaillants, mais il en était à présent beaucoup moins sûr, cette odeur entêtante et surtout alléchante se faisait de plus en plus forte et précise.


*…qu’est c’ qui s’ passe…mais qu’est c’ que j’fous…..*

Malgré ces pensées, Gabe ne pouvait s’arrêter et aller contre cette envie qui le plaçait non plus en tant que traqué mais en tant que traqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasygame.free.fr
Tyan
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Ven 10 Mar - 0:37

Nina voyant les autres détaler comme des lapins, lapins...hum...suivit la piste des cerfs, cerfs... hum...
Une furieuse envie de mordre dans la chair fraîche s'empara d'elle mais elle fut calmée par les sifflements de balles, visiblement, ils avaient des problèmes de taille et avant de penser à chasser, il semblait que ce fussent eux les proies de ce jeu étrange. Comme l'avait dit l'homme au type asiatique, l'heure n'était pas à la discussion et la jeune femme devrait attendre pour les explications supplémentaires encore que personne ne semblait vraiment savoir ce qu'il se passait. Elle se mit à courir mais ralentit son allure.
Voyant le blessé claudiquant, elle resta à proximité de lui, histoire de lui prêter main forte, si besoin était. Pourtant une étrange force la poussait à courir plus vite et à assouvir sa faim, insupportable, plus douloureuse encore que celle qu'elle avait connue lors des périodes de vache maigre lorsqu'elle vivait avec sa mère. Elle tenta donc de garder une allure raisonnable pour ne pas distancer l'homme et fit un gros effort pour dominer ses pulsions, mais elle sentait qu'il en fallait peu pour qu'elle se laisse dominer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nosférax
Bourgeois
Bourgeois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 126
Age : 30
Localisation : Liège/Belgique
Humeur : Souvent de Bonne :D
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Ven 10 Mar - 0:42

Alors qu'une accalmie semblait avoir pris place, Patte de Fer eut une sensation menaçante, ils étaient en danger...

Là ! Les épées sortaient du néant ! de par là-même où ils étaient arrivés ici...


*Du néant? Du vide? Comment avons-nous fait pour passer de l'odeur qui me piquait la truffe à ce bois ?*

Mais cette pensée fut TRES rapidement chassée de son esprit : Le cerf !
Il reconnaissait cette odeur, la même que les bêtes qu'il chassait 'à la maison'...

Combien de temps cela faisait-il qu'il n'avait plus mangé? Il serait si bon de croquer à nouveau de la chair tendre et chaude d'un gibier qu'on aurait chassé et mis à mort !

Bientôt, toute sensation de danger se trouva écartée, et seule la fièvre de la chasse occupait l'Esprit de Patte de Fer, il se précipita à la rencontre de, il l'espérait, son futur repas ! Les crocs à vue, des jappements de précipitation et de hâte s'échappant de sa gueule, il courait à travers le bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alexvador.skyblog.com
Eijis
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Sam 11 Mar - 23:54

Tandis qu'il écoutait parler les uns et les autres sur ce qu'il y avait lieu de faire, une odeur enivrantre submergea Kei, qui réveilla en lui une faim qui se mit à lui tenailler terriblement l'estomac, attirant son attention sur un groupe de cerf. Ne lâchant pas du regard ce festin potentiel:

*Manger, manger ses cerfs*

Ces mots raisonnaient dans sa tête au rythme de la faim qui alimentait son appétit qui devenait de plus en plus féroce, quand des balles passant à travers le voile le ramenèrent à la réalité, lui rappelant qu'ils étaient toujours traqués. Se retournant, il distingua les pointes d'épées apparaitre à leur tour. Dés lors tout se passa trés vite, Luxoris partit dans la direction des cerfs ainsi que Keith après avoir crié pendant qu'Erika essayait de retenir les poursuivants avant de les suivre à son tour. Les voyant les uns aprés les autres se mettre a courir à toutes jambes en direction de ce gibier.

*Résiste, tu dois résister, mieux vaut les suivre*

Se mit à se répéter Kei en se mettant à courir pour rattraper les autres.

HRP
Edit de Lupinette:
Ca c'est pas gentil! Je suis la seule pour qui tu as confondu pseudo et perso... Fais attention la prochaine fois...
Roh toute mes excuses je devais avoir la tete dans les nuages pour pas changer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Age : 36
Humeur : Entre deux rives
Emplois/Loisirs : Esclave/motard
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 15 Mar - 22:58

Conteur

Vous voila tous partis dans la direction de la harde de cerfs. Vos sens s'affinent de plus en plus...
Le loup courant plus rapidement et plus facilement, dans ce milieu, que vous, finit par prendre la tête du groupe. Au bout de quelques foulées, vous vous sentez légèrement grandir (les premiers seront Gégé, Erika, Keith et Gabe, les autres suivront au bout de quelques foulées *), vous voyez des changements autour de vous.
Vous sentez le coeur des cerfs comme s'ils étaient au plus proche de vous. La faim commence vraiment à vous tirailler.
Deux d'entre vous passent assez rapidement à une forme crinos (Keith et Erika), les articulations craquent, changent de sens ou se développent sans aucune douleur, hormis celle des vêtements se déchirant. Des poils commencent à pousser et envahir corps et museau. Gégé et Gabe suivent de peu... Vous ressentez le Sauvage monter en vous.
Soudain l'une de ces étranges créatures que les premiers transformés sont devenus agit de telle manière (**) qu'il aide le Sauvage à se libérer dans chacun des autres, si bien qu'à la fin de cet acte Patte de Fer, Nina et Vladimir rejoignent l'état de leurs petits camarades, suivis de près par le reste du groupe...
Vous voila tous en crinos et deux cerfs se détachent de la horde... L'un est âgé et ne tiendra pas le rythme de la course, l'autre est jeune mais malade...
Vers quelle proie vous dirigerez vous? ***


HRP
* Les humains passent en glabro, les loups en hispo
** Cet acte se trouvera dans un post de Sebamher, Stances, Extanatos ou Horlack, laissez les donc poster en premier, et vous le reconnaitrez clairement...
*** Le choix de la meute est imagé par la proie choisie. Etant donné la quantité que vous êtes, vous aurez tous un MP qui vous dira vers quelle proie vous vous dirigez. Cela veut donc dire que vous ne postez pas:
- Tant que l'un des 4 premiers transformés a posté (par rapport à "l'acte" crucial...)
- Tant que vous n'avez eu le MP de votre proie...


Oui, je suis fatigué quand je vous lis, alors, désormais, ceux qui sont attirés par le vieux cerf DOIVENT écrire "meute A" en haut de post, en gras et en vert et de manière centrée... Ceux qui suivent le cerf malade "meute B", tout pareil mais en bleu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stances de Dzyan
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1694
Age : 32
Localisation : Dans le cosmos en entretien avec les étoiles du Levant
Humeur : Miam les bons sushis !!!
Emplois/Loisirs : Trieur de cailloux
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Jeu 16 Mar - 20:58

Meute A


Alors qu'il courait aveuglé par sa faim dévorante, Keith sentit son corps et son esprit lié à ses perceptions changer. Tous ses sens devinrent plus aigus, il y eu autre chose d'étrange, son regard était plus haut, il se sentait aussi plus fort et plus rapide. Les autres autour de lui changeaient aussi, il vit que des poils se développaient sur leurs membres, sur leur dos et les côtés du visage.
Plus il courait, plus il se sentait devenir animal, c'était comme un fauve tapi au plus profond de lui qui voulait enfin sortir au grand jour. Cette puissance primale irradiait à travers tout son être.
C'est alors que se produisit l'évènement à la fois le plus déstabilisant et le plus naturel pour lui. Ses articulations craquèrent dans un bruit sourd qui fit vibrer son squelette, son visage s'allongea subitement, comme si quelqu'un le tirait en avant, pour devenir un museau de loup, il voyait clairement les poils drus qui couvraient son corps dénudé par la transformation. Il se sentait en symbiose avec tout ce qui l'entourait, les japements du loup devenaient aussi clairs que la frénésie qui s'emparait de ses amis, il avait l'impression d'être fondu dans la nature. Mais par dessus tout, il y avait l'excitation, l'excitation de la chasse, celle de sentir sa proie si proche.
Il était si enivré par toutes ces sensations qu'il ne s'était pas rendu compte que de la queue du groupe, les grandes jambes de son nouveau corps l'avait amené devant, il le guidait désormais vers la nourriture. En voyant le Vieux Cerf, il sut qu'il était fait pour lui et ses compagnons. Il devait les prévenir, il gonfla alors ses poumons à leur maximum. S'arrêtant loin devant les autres, il cambra tout son corps en arrière, il sortit alors de sa gueule un long et puissant hurlement qui mit en branle toute la forêt.
Il sentit Gégé approcher, son odeur lui paraissait désormais si semblable à la sienne qu'il l'invita à le suivre alors qu'il continuait sa course vers sa proie. Il accéléra de toute la puissance et la vitesse de ses jambes pour attraper le Vieux Cerf.

_________________
I am a wolf man, I am a man-wolf
Who walks alone in the gas lamp shadows
of the streets at night
A species of the steppes and city
I am neither of one kind

I am a wolf man
my eyes are convex lenses of ebony
embedded in amber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albanatos
Noble
Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Age : 32
Localisation : Je sillonne l'univers à bord de l'Arcadia
Humeur : Ténèbreuse
Emplois/Loisirs : Défendre la liberté !
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Ven 17 Mar - 0:12

Meute A



Loin devant le loup devançait le groupe, en cet instant Jérome aurait voulu être comme lui pour poursuivre l'animal qu'il avait senti ; définitivement un cerf à n'en plus douter ou plutôt plusieurs, l'un était un vieux mâle qui avait vu trop de printemps passer pour tenir longtemps la poursuite. Et presque sans s'en rendre compte il commença à changer, son corps muta. Ses sens s'accrurent encore d'avantage, ses articulations changeaient d'agencement, sa face se déforma, il gagna de la hauteur et de la rapidité. Ses mains devinrent griffues et son corps se couvra un pelage roux-brun.
C'était à la fois la sensation la plus étrange et la plus grisante que n'ait jamais ressenti Jérome. Son corps n'était pas la seule chose à changer chez Jérome, son esprit également : il était plus instinctif, plus attentif à ses sens, et ressentait une sorte d'esprit sauvage l'envahir. L'excitation de la chasse atteignait son paroxysme, il n'était plus un homme, il était devenu une bête sous le coup de cet appel primal qu'il avait ressenti. Il était bien, mieux qu'il le l'avait jamais été.
Devant lui Duke s'était aussi transformé et avait pris les devants à la poursuite d'un vieux cerf. Duke s'arrêta pour pousser un hurlement comme les loups hurlent à lune. En entendant ça Gégé eu le même désir d'hurler. Il s'arrêta au même endroit, lança la tête vers l'arrière en émettant un profond hurlement faisant échos dans la forêt au premier appel. Ce nouvel appel répondait à l'invitation de Duke et invitait les autres membres de la troupe à les suivre.
Jérome repris ensuite la chasse, essayant de rattraper Duke qui poursuivait la même proie. Depuis le début Gégé avait eu confiance en Duke et là son instinct tendait à resserrer le lien qui existait entre eux. Le lien qui existe entre les membres d'une troupe, d'une meute …

_________________
Libre comme une étoile fillante je vais au gré des vents stellaires vers mon destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://therefuge.forumactif.com/viewtopic.forum?p=509#509
Horlack
Bourgeois
Bourgeois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 32
Localisation : Dans ton *** au fond à gauche, si si , cherche bien XD
Humeur : >.> Neant intersideral
Emplois/Loisirs : Gabe Griffith
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Sam 18 Mar - 22:16

Meute B



Gabe possèdait maintenant une autre perception de son environnement, chaque bruit, chaque odeur se faisait plus nette, plus forte. Tous ses sens fonctionnaient à 100% de leurs capacités et le mènerent inexorablement vers la mise à mort de la proie qu’il avait commencé à traquer à plusieurs centaines de mètres de là.

Gabe jouissait d’un état de complète liberté accompagné dans cette chasse par ses compagnons de fortune. Le sang vibrait à ses tempes et son instinct jusque là refoulé lui disait d’aller toujours plus loin et plus vite jusqu'à la source de cette odeur si alléchante et surtout entêtante. Au fur et à mesure que Gabe s’enfoncait dans cette forêt, les compagnons qui l’avaient précédé devinrent légèrement plus imposants mais toujours plus agiles à travers les arbres. Des ceatures parfaitement adaptées à leur nouvel environnement.
Un hurlement, puissant comme un appel au changement, comme une invitation à laisser s’exprimer l’instinct Sauvage. Ce léger frisson qui remontait le long de sa colonne vertébrale et qui se diffusait jusqu'aux extremités de ses membres. Et cette douleur ressentie dans chaque centimètre carré de son squelette, ses vêtements craquèrent légèrement. Son corps gagnait en carrure à chaque pas.

Un sentiment de puissance. Gabe ne faisait plus attention à ce changement pour l’instant maîtrisé qui s’opèrait. Ses mains plus imposantes et surtout terminées par ses griffes laissaient de veritables sillons à chaque prise sur les arbres.

Un deuxième appel et la métamorphose s’effectua. Les craquements et les os se déboîtèrent pour se replacer ailleurs suivies des muscles qui se reformèrent sur les articulations nouvellement créées. Le costume de clown faisait désormais place à une fourrure noire.

Le cerf malade était en vue, les sensations puissantes de ce nouvel état laissèrent échapper un jappement, Gabe avait laissé place à la bête plus rien ne retenait cette rage. Encore quelques foulés et le cerf affaiblie serait en vue, son odeur trahissait déjà la peur de la chasse.


Edit de Lupinette:
Rappel des conventions: les descriptions se font au passé! Je te laisse le soin de modifier...


Dernière édition par le Mar 21 Mar - 12:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasygame.free.fr
Sebamher
Maître Absolu des Dés
Maître Absolu des Dés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 867
Age : 32
Humeur : Malade
Emplois/Loisirs : Géologue rôliste
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Dim 19 Mar - 2:23

Meute A


Erika courait vers les cerfs. Vers cette promesse de faire taire la faim dévorante qui l'envahissait peu à peu... Elle voyait le loup courir devant elle, évoluant avec grâce et facilité dans cet environnement boisé. La jeune femme sentait une étrange excitation monter en elle. Plus elle avançait, plus elle rêvait du moment où elle pourrait enfin manger. En même temps, comme répondant à cette attente, ses sens s'intensifiaient, lui permettant d'éviter de mieux en mieux les branches en les voyant, en sentant et entendant les cerfs avec plus de facilité. Elle sentait que ses foulées s'allongeaient de plus en plus, commenceant bientôt à dépasser certains de ses compagnons de galère. Un rapide coup d'oeil lui permit de noter qu'ils changeaient... Elle les voyait grandir, prendre du muscle et quelques poils.
Mais cela ne parut pas choquer sa raison. Toute sa volonté était tournée vers la harde qu'elle sentait toute proche. Etrangement son instinct lui soufflait qu'elle n'arriverait jamais à atteindre son but dans l'état actuel des choses. Elle sentait son coeur battre à ses tempes, tambour primitif la poussant à aller toujours plus loin...
Et ce fut la douleur, brusque, alors que ses articulations changeaient, ses os s'allongeaient. Sa vision changea du tout au tout, tout comme son odorat... Ses vêtements se déchirèrent, ou furent déchirés par ses nouvelles griffes, et tombèrent en lambeau au sol. Erika sembla émerger d'une crysalide, papillon fantasmagorique de près de 3 m et à forme lupine au pelage beige.
Elle sentait une formidable puissance couler dans ses veines. Bientôt ce furent deux coeurs qu'elle entendit battre la chamade. Elle identifia rapidement le sien. L'autre appartenait à un vieux cerf. Elle vit alors un autre Keith se cambrer et hurler à la lune, bientôt suivi par Gégé...
Elle eut un sentiment d'unité et tomba à quatre pattes, courant vers cette proie, ce vieux cerf majestueux, plantant ses griffes dans le sol et les arbres pour avancer plus vite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhuetcompagnie.actifforum.com
Lupinette
Sorcière des Mots
Sorcière des Mots
avatar

Féminin
Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : In the Moon, what do you think?
Emplois/Loisirs : Luxoris Darkeye
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Dim 19 Mar - 15:25

Meute A


Luxoris courait de toute la force que ses petites jambes lui fournissaient. Malheureusement, malgré l'avance qu'elle avait prise, les autres la rattrapèrent très rapidement. Ce n'était pas juste. Elle les avait vus en premier pourtant. Elle vit alors une proie potentielle: un vieux cerf, qui n'était plus assez rapide pour s'échapper. Encore fallait-il qu'elle pût atteindre une vitesse raisonnable.
Un phénomène curieux se produisit alors: plusieurs de ses compagnons d'infortune commencèrent à se transformer. Des poils couvrirent peu à peu leur peau, leurs corps s'allongèrent, prenant également de la largeur, et leurs têtes devinrent fortement semblable à celle de leur compagnon loup.
Keith, qui avait pris le plus d'avance se cambra alors et poussa un long hurlement. La jeune femme sentit en elle une force sauvage, primitive, qui lui donna l'envie de faire de même. Elle voulait leur ressembler, et surtout pouvoir chasser avec l'agilité qu'ils semblaient à présent détenir.
Et comme de fait, sa vitesse s'accrut considérablement, et sa manière de se déplacer se modifia tandis que son corps s'adaptait à ses désirs. Elle ressentait la nature qui l'entourait raisonner en elle, comme si les fréquences étaient en harmonie. D'un geste virtuel de pensée, elle se débarassa de ce dernier relief de la physicienne qu'elle était. Et elle s'élança à la suite d'Erika qui pistait le vieux cerf tout comme elle...

_________________
Save me, somehow I've got a notion
Just a little affection on this cold and windy road
Save me from a state of unemotion
Just a little affection on this windy road


Dernière édition par le Mar 21 Mar - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/TheDailyProphet
Doumba
Agent Cthulhien
Agent Cthulhien
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Sous les cocotiers
Humeur : Otto von Grafenberg
Emplois/Loisirs : Gouridan Bouchiki
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mar 21 Mar - 6:12

Meute B


Gouridan, dans sa course vers sa proie, à l'unissons du groupe, connaissait lui aussi des transformations radicales dans sa morphologie et sa psyché.

Sa course claudicante s'allongea, au point de s'allonger lui-même. Les distortions qui s'opéraient dans son corps, bien qu'extrêmement douloureuses, semblaient étonnament passer au second plan, après ses sens qui se décuplaient. La faim s'en trouvait augmentée d'autant.

En même temps que ses os craquaient, que son visage se déformait, que ses membres se transformaient, le cerveau de Gouridan fut assailli de nouvelles sensations jamais ressenties jusqu'ici, d'une intensité qui, quasiment, le foudroya.

Il avait l'impression que des feux d'artifice explosaient dans sa tête, que des couleurs vives l'aveuglaient, que des détonations l'assourdissaient.

Il faillit d'ailleurs percuter un arbre de pleine vitesse, tellement cette sollicitation de son cortex saturait son esprit.

Le cerveau, quand il était soumis à des influx trop intenses, pouvait, par mesure de protection, se déconnecter.

C'était un peu ce qui arrivait à Gouridan, vraisemblablement trop sollicité depuis le début de cette journée.

Bien qu'il continuait à courir, dorénavant à quatre pattes, bête poilue qu'il était devenu, son esprit sembla se retrancher tout au fond de sa boîte crânienne. Gouridan, totalement enivré par ses nouveaux sens, eut l'impression de se voir de l'extérieur. C'était comme s'il ne faisait plus partie de l'action. C'était comme si, à son habitude, il avait besoin d'intellectualiser ce qui lui arrivait, afin de lui donner un sens, même si ce n'était ni le lieu ni le moment pour cela.

Mais les tensions étaient trop fortes pourqu'il pût les vivre totalement.

En même temps qu'il poursuivait sa proie, un cerf malade lui disait ses sens, il se mit donc à analyser ce qui lui arrivait, et il pensa au laisser-aller qu'il se pronait à lui-même depuis le début de ce cauchemar.

Le danger du laisser-aller, tel qu'enseigné par les philosophies traditionalistes, réside, paradoxalement, dans la perte du contrôle de soi. S'il faut laisser de côté tout ce qui pollue habituellement l'esprit afin d'atteindre l'état originel, la pureté, il ne faut pas pour autant laisser la porte ouverte aux instincts les plus vils.

Et c'était pourtant ce qui semblait lui arriver : Gouridan devenait une bête sauvage, un monstre.

Seul le bien-être diffus, subtil, qu'il semblait percevoir au travers de cette confusion de ses sens et de son état, lui faisait penser que, peut-être, cette transformation ne provenait pas de ses instincts les plus bas, mais peut-être de sa vraie nature. Dans ce cas ce n'était peut-être pas un mal, peut-être pas un échec, mais une révélation.

Peut-être le laisser-aller faisait-il ses effets, et Gouridan commencait ainsi à devenir lui-même, à être à l'unisson, à résonner.

Le groupe était maintenant plus ou moins entièrement dans le même état d'apparence que Gouridan : nus, couverts de poils, à quattre pattes, les babines halletantes de courir.

Un hurlement jaillit de la gueule d'un des acolytes.

Le cerf ne devait plus être très loin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nosférax
Bourgeois
Bourgeois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 126
Age : 30
Localisation : Liège/Belgique
Humeur : Souvent de Bonne :D
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mar 21 Mar - 21:29

Meute A



Patte de Fer courait du plus vite que ses pattes pouvaient le porter, il était affamé, et ce gibier était là, dans cette magnifique forêt remplie d'odeur, enfin il était libre à nouveau !

Et il avait faim !

Il avait sentit l'odeur d'un vieux cerf, quoique plus agé, il pouvait se le permettre, car il n'était pas sûr d'être en pleine possession de ses moyens.

Pas sûr? Il ne s'était jamais senti aussi bien, aussi libre !

Puis il sentit une odeur, une odeur familière, prenante, rejointe bientôt par de nombreuses autres, il jeta des coups d'oeil autour de lui, et vit ses compagnons d'infortunes complètement changés, de corps, d'odeur, mais il savait que c'était eux !

Cette odeur de meute, celle d'une famille, famille qu'il n'avait plus connue depuis longtemps...

Alors, il sourit intérieurement, entouré de ses frères et soeurs, et un changement s'opéra en lui, il sentit plus de force dans ses membres, et sa course s'accéléra, il sentait son corps changer, mais ne pouvait distinguer totalement ce qui se passait, mais il allait plus vite, et il était encore plus affamé, mais heureux !

Et il avait... Toujours faim !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alexvador.skyblog.com
Thrareck
Puppet Master
Puppet Master
avatar

Masculin
Nombre de messages : 354
Age : 33
Localisation : Liege Belgique
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 22 Mar - 2:13

MEUTE B

Alors qu'il courrait en direction de la harde de cerf, plus pour chasser parce qu'il avait faim que pour fuir ses agresseurs de tout à l'heure, Vladimir se sentit comme saisit d'une rage intense et d'une force qu'il ne connaissait pas et ne maitrisait pas.

Vlad avait l'impression que son crâne allait littéralement exploser, son coeur battait la chamade ...

Sa course ne le dérangeait plus, ses blessures non plus. Il mettait ça sur le compte de l'adrénaline. Mais bien qu'il avait faim, que les odeurs qui au debut le gênaient car elles étaient trop fortes et prononcées, maintenant il s'y était habitué.

Vlad s'arrêta et tomba à genoux, la douleur était trop forte. Il se mit à serrer les dents sous l'effet de la douleur et à jeter sa tête en arrière. Celle-ci se mit à muter jusqu'à prendre une forme de loup monstrueux, sa taille augmenta, sa cage thorassique s'agrandit, etc ... Ses jambes mutèrent elles aussi, de même que ses mains. Une queue longue et touffue comme celle des loups apparut.

Au bout de plusieurs minutes la transformation se termina. Vlad crevait maintenant littéralement de faim les cerfs s'étant un peu éloignés de lui il reprit sa course. Plus rapide, plus fluide et plus puissante... il ne nota pas exactement ses changements cependant il notait qu'il avait changé. Sa vue était différente. Il ne voyait plus comme un humain mais plus comme un prédateur.

Son instinct avait pris le dessus sur son esprit rationnel et militaire. La faim lui dictant de chasser et de se nourrir. Il repartit en direction de la harde ... l'odeur d'un vieux cerf lui parvint de meme que celle d'un jeune malade...


*... choisissons le jeune malade ... ça aidera dame nature et il ne risquera pas de contaminer les autres ...*

Il continua sa course vers la harde de cerfs mais surtout vers ce cerf, ce jeune cerf malade la faim le tenaillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eijis
Affranchi
Affranchi
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   Mer 22 Mar - 18:00

Meute B


Courant de plus en plus vite, animé par sa faim dévorante, son esprit, son instinct, sa perception de l'environnement se mirent à changer. Peu à peu, ses sens s'accrurent alors qu'il percevait maintenant clairement les cerfs. Négligeant celui qui était le plus agé, il fonça vers le second cerf plus jeune et semblant malade. Grisé par ce changement, le corps de Kei commenca à s'allonger prenant du volume, gagnant en puissance et en rapidité, se recouvrant d'un pelage noir pendant que son visage se déformait. Les yeux fixant sa proie il ne prêtait plus attention à ses camarades, seule sa victime comptait dorénavant. La mutation terminée, son esprit ne raisonnait plus, il était plus instinctif, plus attentif à ses sens répondant à l'appel sauvage qui l'avait envahi par un hurlement, l'homme ayant fait place à la bête qui n'avait qu'une envie, enfoncer ses griffes dans le corps du jeune cerf malade. S'arrêtant un bref instant pour se débarrasser de son kimono transformé en lambeaux, il reprit sa course à quatre pattes, plantant ses griffes sur le sol et les arbres pour aller plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rituel de passage 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rituel de passage 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rituel de passage
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge des dés sauvages :: Le Caern :: Bienvenue chez les louveteaux :: Rituel de passage-
Sauter vers: